Jour 30 Malm – Trondheim

Nous partons tot avec Marzena pour les 80 km qui nous restent jusqu’a Trondheim, la troisieme ville de Norvege ou nous arriverons ce soir, nous sommes motivees par la pluie qui s’annonce derriere nous mais egalement par la perspective de dormir dans un vrai lit chez un wharmshower, Vincent, apres dix jours de camping sauvage pour ma part. Il a egalement accepte d’heberger Marzena donc c’est cool ! j’ai l’impression que mon velo est desormais ma maison, j’optimise les rangements et connait tous les coins et recoins de tous mes rangements.

Un peu plus loin, la route est bien la mais je tombe en fait sur l’inauguration de la route qui est officiellement ouverte aujourd’hui a 14h00, soit dans dix minutes. Arrivant au moment du discours je suis tout de suite prise en photo par un journaliste local, poignee de main avec le bigboss et invitation au repas, cependant je sors de pic nic alors dommage.

Pendant le discours en norvegien, je ne comprends que les mots commune, 6 ans et milliards, je reste pour la coupure du ruban mais je ne m’attarde pas trop, un ferry m’attend et puis si je veux retrouver ma coequipiere il vaut mieux que je reprenne la route.

je prend quand meme un verre de champagne qu’on me tend, c’est mon premier mois de voyage alors ca se fete…
Pendant la route, a l’instar du discours, je la decrirais copmme une longue langue de goudron deroulee au milieu des forets et des champs, je ne vois que des arbres deracines et des rivieres detournees, bref elle est moche a souhait. Ma presence sur la route n’a dailleurs aucun sens car je suis censee etre une voyageuse qui cherche les plus belles routes, mais je serais bien malhonnete de la critiquer puisque je roule dessus, pour gagner du temps, ou ne pas en perdre, ou ne pas en prendre, avec les raccourcis du coup on ne sait plus.

le vent de face et le denivele ne m’aideront dailleurs pas a l’apprecier, je les insulte pour me defouler, mais en prenant l’accent marseillais cest plus joli,
j’arrive au ferry pas de Marzena, je traverse quand meme elle sera peut etre de l’autre cote, en fait elle n’a pas l’adresse du wharmshower pour ce soir.

et puis jai le sentiment d’inacheve, on s’est un peu quitte a l’arrache, ca me rappelle l’annee derniere sur la route eurovelo 6 avant Passau, ou j’avais perdu sur la route Timo, un allemand, et nous n’avions pas echange les contacts, je ne l’ai jamais recroise en chemin. etre vagabond au quotidien, c’est rencontrer pas mal de monde mais c’est egalement en laisser. Et rouler avec une personne deux jours l’a fait deja entre dans ton entourage le plus proche, le lien et l’habitude se cree plus vite que dans la vie normale…bref on verra si le destin la remet sur mon chemin.

En cherchant l’electricite dans le ferry, qui est immense compare a ceux que j’ai pu prendre jusque la, il y a meme deux etages, une femme m’accoste, Arnhild, elle m’a reconnu de l’inauguration ou elle etait egalement presente. nous parlons de la route, qui est construite sur des terres agricoles qu’elle possedait, nous parlons du breaksit, qui fait baisser le cours de la couronne norvegienne, et qui aura egalement des consequences economiques pour la Norvege, du coup c’est un sujet relativement important pour les norvegiens, ils font partie des trois pays seulment qui ne font pas partie de  l’ue avec la Suisse et l’Islande, je lui parle egalement de mon voyage et mon blog qu’elle veut absolument suivre desormais. En plus de l’activite agricole qu’elle a avec son mari, elle est egalement institutrice dans un etablissement specialisee pour les enfants dont l’enseignement se fait selon la methode Maria Montessori, il n’y a pas d’ecrit, mais des activites multiples qui visent a developper la creativite et l’intelligence des enfants, j’adore l’idee.

apres le ferry, je vais directement dans le centre de Trondheim retrouver Vincent, et c’est apparemment la fete, la place centrale Torvet est bondee et de nombreux stands de nourriture locale et exotique ont investis les rues, il y a egalement un concert ! on decide de faire le tour ensemble, il est egalement surpris de toute cette animation, et 5 minutes plus tard une cycliste devant moi, cest Marzena, comme quoi le destin remet toujours les personnes sur notre route quand il a une bonne raison de le faire.
Nous sommes un peu extenuees apres 123 km mais l’entrain de la foule nous ravit d’etre arrivees. Nous avons maudit toutes les deux le vent et le denivele sur les routes repectives que nous avons eu ! Nous degustons du fromage, du pain et des olives, on a l’air tres franchouillard avec Vincent avec notre camenbert… nous arrivons ensuite « a la maison » vers 22h tout en haut de la ville, ou Vincent habite en colloc avec des hongrois. Quand je vois la chambre qui m’est genereusement offerte, je suis trop heureuse d’avoir un vrai lit, je fais la tournee douche lave linge seche linge etc et me couche vers 1 heure du matin, je suis epuisee et n’est dormi que 10 heures depuis 3 jours environ. Demain je dors au moins….jusqu’a 9 heures.
This step was important because we will reach Trondheim tonight normally, where a real bed is awaiting for me as Vincent, a french wharmshower, accepted to welcome me tonight. After 10 days of wildcamp, i feel like my bike is my home but i will probably appreciate a real bed too.

we lost each other with Marzena on the road becaude we didn’t have the same maps, indeed i had already the all new 715 road in my downloaded map. She took the ancient road, and i arrived at the inauguration of the 715 road…!  everybody was partying for that event, i am suddenly part of it and invited for lunch, but i already had one hour ago so i don’t stay. I listen to the speech and drink a glass of champagne that a guy gave me, after all it was my one month anniversary of travelling so it worth it.

i then went on because i hoped to meet again Marzena at the ferry, along the way the road is not that beautiful and i only see trashed trees and cutted rivers….and the strong front wind is not helping me to appreciate it.

at the ferry no Marzena, i wait for the other one in case. I then meet Arnhild with whom we discuss about the road, mu adventure, the breaksit, and her activity, which is Maria Montessori method teacher for children. I didn’t know about this special learning method which consist in non written learning, but several activities that enhance the creativity of children, and i am quite interested in knowing more about it. it was a good meeting !

i then go to Trondheim center to join Vincent, and i find 5 minutes later Marzena in the city center… nice to be together again !

we have a walk in the entertained streets and go back to house at around 22.00 after a 120 km ride….

I am so happy when i see the big room that Vincent is « wharmly » offer me !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s