Jour 48 Andalsnes – Dombas

Depart aux aurores car une bonne journée m’attend. Ma route avec Kevin se sépare, il continue vers le Nord, et moi je retourne cette fois ci vers le sud ! Nous avons échangé des conseils sur les routes respectives qui nous attendent.

Je me rends à l’office de toursime de Andalsnes près de la gare ou il y a le départ de la randonnée. Je laisse mon vélo dans leur bureau et prend le bus pour le départ qui se fait à 12 km de la ville, l’arrivée elle sera en centre ville ! C’est très touristique, plusieurs bus font la navette, le prix est lui aussi touristique et n’est pas du tout lié à la valeur objective de la prestation mais soit. Je comptais essayer l’auto stop mais je ne pense pas que ça aurait fonctionné car personne à part les marcheurs vont au point de départ.

Cette randonnée c’est la Romsdalseggen, devenue très très connue depuis que le site Lonely planet l’a mise dans son top 7 des randonnées à faire…dans le monde …! Pourtant la hauteur maximale ne sera que d’environ 1100m, on est donc loin des hauts sommets, cependant une grande partie se fait sur les cretes donnant une vue impresionnantes sur les vallées et les fjords alentours.

je discute un peu avec un couple norvégien en vacances dans la région et leur donne meme des conseils sur les choses à faire, cependant à leur question quel est l’endroit que je recommande par dessus tout, je reste un peu sans réponse, je ne sais pas trop déméler ce qui a été bien, trop bien, incroyable etc, de plus je sens que mon regard s’habitue à toutes ces beautés, et n’explose pas en « Whouah » devant chaque cascade comme d’autres touristes, je pense que je m’étonnerai plus de leur absence quand je quitterai le pays que de leur présence à chaque virage aujourd’hui.

Arrivée au début de la rando, pas besoin de chercher les signes, on se suit tous comme un filin qui serpente à travers la montagne. Il y a tellement de monde que personne ne se salue comme sur les autres randos, c’est un peu comme quand on est le dernier invité arrivé à une soirée ou il y a trop de monde, on fait un salut général car si on commence une bise individuelle, alors on doit la faire à tous ! eh bien là c’est pareil on ne s’embete pas à saluer une personne sinon c’est un chorus de Hey, Hello, Hi, Hallo qui démarre !

Ca enlève un peu du charme, et ce qui n’en rajoute pas c’est la montée dès le début qui est très boueuse et glissante. pour ma part, n’ayant qu’une paire de chaussures que j’essaie de sauver de l’humidite quand je le peux j’essaie d’éviter de leur faire faire des bains de boue à chaque foulée, je donne du coup l’impression d’être une citadine qui a peur de se salir, une parisienne dans un champ de bouses de vaches…je mets plus de temps à regarder ou je pose les pieds qu’à vraiment marcher.les autres y vont gaiement et se retrouvent avec de la boue jusqu’aux chevilles.  Dans tous les cas je prend mon temps pour ne pas répéter l’erreur de la rando Skala et laisse sans amertume les enfants de dix ans me depasser! ils ont de l’énergie à revendre ces petits blondinets norvégiens.

Ce qui rajoute du charme à la rando cependant ce sont les norvégiens eux memes, les couples ressemblent à Ken et Barbie, enfin mieux que ça car eux je ne les ai jamais croisé dans les salles de sports, c’est plutôt, Elle, ressemble à une James bond girl mais au naturel et sans flingue accroché à la cuisse, elle est a trop la classe au naturel, belle et élancée. Lui, c’est le genre Captain America, après sa transformation bien sur pour ceux qui connaissent le film. le tout enveloppé dans des tenues sportives et flashy Norrona (la marque norvégienne par excellence). et puis à côté il y a les touristes… qui font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont, notamment leur tenue Quechua… bon évidemment il y a de quoi se sentir un peu complexée à côté, du genre pourquoi j’ai repris un carreau de chocolat tout à l’heure….!?  grrrr bref, le charme nordique est discret mais efficace, pas besoin de grands gestes à l’italienne ou de pas de salsa portoricaines…

 bref revenons à la randonnée, les nuages se sont donnés rendez vous en haut et arrivent avant moi, dommage…on joue à cache cache pour les photos mais ne reste pas, j’ai un train à prendre ! eh oui pour un fois cette excuse marche… je compte prendr eun train de Andalsnes à Dombas en fin d’apres midi si je le peux. Alors je continue car j’ai l’impression qu’au rythme que j’ai je devrais pouvoir avoir le dernier de la journée. Suit ce sommet sans vue une ascension assez pentue, dans les nuages sur l’arrête étroite de la montagne, il ne faut pas avoir le vertige, en même temps tout autour c’est purée de nuages, on se tient aux chaines qui aident sur le parcours et revenons en dessous des nuages.Je dis on car devant moi une future maman norvégienne qu idoit être enceinte de plus de 5 mois. Je vous dis les norvégiennes sont incroyables…

la randonnée offre une belle vue plus loin sur les fjords alentours et sur la ville de Andalsnes.
avant la descente, Une classe entière d’ados français qui se dit sûrement « quelle plaie d’être là ». et J’ai droit à mon premier « hey mad’moiselle..vous allez prendre froid comme ça… », le tendre ado qui se soucie poétiquement de ma santé… lui n’a pas encore été touché par la classe norvégienne malheureusement. Pour redescendre, une interminable et abrupte suite d’escaliers en pierre, faites par des sherpas népalais il y a quelques années, puis la traversée d’une petite forêt très boueuse et bourée de racines d’arbres, permettent de revenir en centre ville. pas mal de monde montent depuis Andalsnes jsuqu’au point de vue au dessus de la ville et redescendent, mais la randonnée entière ne demandait pas autant de courage je crois à côté de cette ascension sans fin.

Bref elle est paut etre dans le top 7 du lonely planet mais elle n’est pas dans mon top 1 !

je grimpe ensuite dans le train entre Andalsnes et Dombas qui est selon les dires le meilleur trajet en train de Norvège alors essayons ! Cependant dès que je m’y assied je me dis que ça aurait été cool de faire ce trajet en vélo… le train longe une vallée qu’une rivière parcourt et de chaque côté des montagnes gigantesques… cependant en vélo je n’ai pas le droit de parcourir la route E6 alors je me console comme ça. je fais donc un bond de plus de 100km en un heure et demi, l’équivalent d’un bon jour de vélo…

Arrivée à Dombas je ne m’éternise pas quoiqu’il y ait beaucoup d’activités étant donné la présence du parc national Dovrefjell à côté ou l’on peut apercevoir facilement des boeufs musqués. Personnellement je n’ai pas trop envie de me retrouver en face de l’un d’eux, alors pas de randonnée prévue là bas, cependant je me renseigne un peu sur le parc de Rondane un peu plus au sud. je remarque également le panneau indiquant Oslo à (seulment) 300km, 3 bons jours de vélo, ou 3 heures de train…. mais j’ai arrêté mon choix de ne pas y aller, les locaux d’Oslo m’ont tous dit que la meilleure partie restait l’ouest.

je dors en dehors de la ville dans un chemin sans issue de forêt non loin de l’E6 qui me refile son brouhaha toute la nuit, ce camping ne restera pas dans les annales !
I did the Romsdalseggen from Venjdalsen to Andalsnes city centre. Unfortunately i had no view on the top but then a nice one on the fjord around and on Andalsnes city. I don’t see why Lonely planet put it in its top 7 world best hiking, i loved Lofoten one and Seven sisters too… Then i took the train between Andalsnes and Dombas and arrived there at the end of the day. I didn’t stay too much in the city, just to take some info about Rondane national park cause i will maybe hike there. I do not choose to hhike in the 
Dovrefjell park cause i’am quite afraid of being in front of a Muscus !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s