jour 52 Roysheim – Galdesand

je me leve tot pour aller tenter ma chance en stop pour rejoindre le début de la randonnée pour le Galdhopiggen. En cas d’échec, le bus passe à 8h45.

ma plage etant juste en face d’une aire de parking, j’avais repéré des jeunes dans un van la veille, ils sont toujours là ce matin, à tout hasard je leur demande si ils ne vont pas au même endroit !? pour la meme randonnée!? et c’est le cas… c’est un couple tchèqueAdèle et André, qui voyagent dans un van bardé de sponsoring pour les compétitions de télémark qu’il fait. Ils me paient un thé et nous allons tous ensemble, vélo compris, au gite de Spiterstulen, point de départ de la randonnée. Le gite est plus grand que celui de Rondvassbu, donc moins cosy, mais à la même altitude. Je laisse le vélo et pars pour la randonnée, elle est indiquée pour 8h aller retour, il y a environ 1400 m de dénivelé, c’est la plus haute montagne d’Europe du Nord, en même temps à comparé avec le Danemark, y’a pas de mal !

la première heure est un peu difficile, je ne suis pas sûre d’arriver jusque’à la fin mais maintenant que je suis la autant essayer. Mes mollets me tirent dans tous les sens alors je monte lentement, mais surement, je me force à faire une pause de 15 minutes chaque heure pour un peu de chocolat.

au bout de 2heures j’aperçois un sommet, comme tout le monde je me dis que c’est LE sommet et que j’y suis bientôt!!! et en fait pas du tout, arrivée là haut, après des traversées dans la neige etc tu aperçois le vrai sommet qui est 2 heures de marche plus loin…. bon tout le monde est un peu sur les rotules mais le temps est tellement exxceptionnel, tout est découvert, que ce serait trop dommage de ne pas continuer.

alors allons y gaiement, je recroise sur le chemin le couple tchèque et d’autres groupes avec qui nous avons le même rythme. Pas mal de traversées dans la neige pour atteindre le gîte au sommet. Nous surplombons des glaciers entiers, c’est beau et assez incroyable à voir. Nous voyons également les groupes qui viennent par l’autre chemin possible, ceux là ont commencé au point plus touristique, le summer ski center à la Juvashytta à 1800m et sont tous attachés par une corde avec un guide en tête de file, ont laissé une petite centaine d’euros car ils doivent traverser une partie du glacier pour atteindre le sommet. Bon…nous sommes plutôt contents de mériter notre randonnée de notre côté, nous avons au contraire tous choisis le chemin le moins touristique.

Arrivée là haut la vue est impressionante, on a une vue sur plusieurs glaciers mais également un cirque immense à l’ouest du parc Jotunheim dont le Galdhopiggen fait parti, ce parc n’est pas le plus grand de Norvège mais rassemble des dizaines de sommets aux alentours des 2000m.

La descente se fait plus rapidement, évidemment, mais surtout parce que les grimpettes dans la neige se transforment désormais en belle piste de luge que tout le monde descend sur les fesses, ou sur un ou deux pieds, les chaussures font office de ski, les miennes sont trempés mais peu m’importe c’est bien plus amusant de descendre comme ça !

j’arrive au gîte après 7h de randonnée, j’avais l’impression que mon rythme était lent, mais il se vaut vu les efforts précédents que mes jambes ont bien endurés. Cependant je m’enfonce douceureusement dans les canapés, je me sens extenuée et attend un peu pour repartir camper plus bas. Nous avons d’ailleurs éviter de peu une averse torrentielle qui n’aurait pas été un super cadeau de fin de rando….

La pluie calmée je repars, 16 km de descente ça va ce n’est pas trop difficile… je trouve un endroit peu charmant mais pratique pour camper.

I joined the hytte on the top of the Spitertulen way in the van of a czek couple i met around my campsite. i went for the hiking and went on even if i felt pain in my legs after the several hiking i did the passt days. The 2 first hours were quite steep and i though i was seeing the top, that’s motivated me ! but actually it was not the top at all, and 2 hours were still needed to reach the 2469 moh. We saw the other many people arriving from the Juvashytta and crossing the glacier, all linked together, walking at the same pace. I think the people on our hiking all choosed not to take this touristic and quite expensive path. the pleasure is intense on the top, after a 3 and half hour of hiking, the view above the glacier and also a large part of the Jotunheim park is impressive and we are so lucky with the weather because it is almost not cloudy at all at some time !

after some pics we went down, i had the same pace as the czek couple. The way down was pretty quicker as we were all slidibng in the snow, or on our ass or one our one or two feet!! that was funny even if i finished with completely wet shoes…and freezing ass.!

i stopped for a while in the wharm restaurant’s sofa and happy to see i avoid a big rain before the end of the hiking, i waited for the rain to stop and cycled down back to the main road. i finally wildcamp along the river.

20160722_084744

DSC_0181DSC_0185DSC_0187DSC_0189DSC_0190DSC_0192DSC_0197DSC_0202

DSC_0204

DSC_0215DSC_0225

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s