jour 57 Vik – Ulvik

Je quitte mon campement citadin et écolier pour gravir la route pittoresque Vikafjell que le couple suisse m’avait conseillée dans le bar de Valldal.Le temps n’est pas au rendez vous et la grimpette est assez longue. Je change encore une fois la chambre a air de ma roue arriere, finalement je n’avais pas enlevé entièrement le petit caillou responsable de la crevaison la veille, erreur de débutant…

je passe une couche de nuages ou je ne vois pas à plus de 50 mètres… J’ai ensuite une superbe vue sur le fjord de Vik. En haut du plateau je suis contente de l’effort mais la vue n’est pas stupéfiante, je m’attendais à un effet identique à la Gamlestrynfjell mais je suis un peu décue. La route est entièrement goudronnée et je suis sur un plateau encore assez vert, le dépaysement n’est pas aussi important. Je redescend aussitot, la temperature est basse de toute façon pour rester plus longtemps. En redescendant je traverse les stations de ski les plus connues de Norvège, juste avant d’atteindre une ville importante, Voss.

C’est une ville bien connue car elle est le centre des sports extrêmes en norvège, que ce soit dans l’eau, la terre ou les airs. Je croise d’ailleurs un départ de Rafting dans la rivière que je longe pour atteindre la ville. Sous la pluie, ils ont du courage.

j’arrive vers 17h00, je croise un bar qui m’attire et m’y abrite, je suis trempée et je dois faire un point sur l’itinéraire.

Mon objectif du lendemain c’est Bergen seulement il va pleuvoir encore plus qu’aujourd’hui et à peu près partout autour de Voss. Du coup je ne sais plus quelle route prendre, Bergen est un détour de deux jours avec des routes pas spécialement agréables pour le vélo (une quinzaine de tunnels…), pour aller dans une ville connue pour n’avoir que 10 jours dans l’année ou il ne pleut pas, et visiblement demain n’en fait pas partie. Je regarde pour y aller en bus, ou ne pas y aller du tout, bref je suis perdue sur quelle direction prendre, un peu incapable de décider. Je regarde également la suite après la Norvège, à faire des colonnes plus et moins pour un détour en Islande, l’avion pour l’Ecosse etc… il me faudrait un signe, car toute seule je ne sais pas trop quoi faire… jusqu’à ce que Alex échange un sourire puis entame la conversation avec moi dans le bar.

Il est suisse et est en vacances avec Simon, un ancien collègue.Alex, de Lausanne parle français, Simon, de Berne, un peu moins et échange en allemand avec Alex. Le dialogue se fait alors en plusieurs langues, français, allemand et anglais…

Leur plan  à eux, c’est d’aller plus à l’est à Ulvik en bus ce soir puis de louer un canoe pour bivouaquer 2 à 3 jours dans les fjords. Je décide de les suivre au moins jusqu’à Ulvik, qui était ma deuxième option, donc je squizze Bergen qui me faisait rejoindre la cote ouest. Pour l’excursion en canoe, ça m’intéresse mais je verrais en fonction du budget. La barman nous offre à chacun un sandwich, les restes de la journée, et nous prenons ensemble le bus de 22h00.

Arrivés dans la petite ville d’Ulvik, il fait nuit claire et nous cherchons un spot pour poser les tentes, je repère l’école mais Alex préfère un spot into the wild… on trouve finalement un endroit plutot into the wet, de l’herbe jusqu’aux mollets, la tente aussi mouillée Alain’térieur qu’Alex’térieur et les limaces qui se font un plaisir de gravir les parois toute la nuit, bref je suis ravie… ça faisait longtemps que je n’avais pas eu autant de pluie sans discontinuer.

DSC_0390DSC_0393DSC_0395DSC_0398DSC_0400DSC_0402DSC_0403DSC_0406DSC_0407DSC_0408DSC_0412DSC_0413DSC_0414

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s