jour 58 Ulvik – Osa

je quitte la pataugeoire avant les garcons et les retrouve en fin de matinée en ville ou nous déjeunons au réchaud sous l’arret de bus, le regard des autres ne nous défait aucunement.

Nous allons ensuite louer les kayaks, finalement et naturellement je les accompagne dans cette aventure « les pieds dans l’eau ».

Nous démarrons seulement vers 12h00 sous la pluie, qui ne cessera de nous accompagner toute la journée quasiment. Les affaires sont plus ou moins au sec, bref ça ne va pas vraiment ressembler à une virée sous le soleil de plomb ardéchois.

nous faisons une pause sèche, pour faire un feu dans une clairière en foret, j’adore! pas de chamallow a faire fondre, et pas de poissons à faire griller non plus mais le feu nous amuse un petit moment. Le repas sorti du sac par les garçons c’est pates au pesto, tiens bizarrement ce plat me poursuit…
on prend notre temps, à défaut d’avoir du soleil on reste abrités dans cette foret, on se baigne la temperature au dehors et au dedans de l’eau n’est pas tellement différente au final. puis nous repartons dans le but de trouver un endroit pour bivouaquer.

Mais avant ça les garcons jouent un peu avec un immense cascade qui dévale la montagne et qui finit de se noyer dans le fjord. C’est à celui qui pagaiera le plus loin à contre courant….

puis on continue à pagayer dans un autre bras du fjord. Nous nous arretons plusieurs fois explorer les bords de l’eau, on déloge des moutons, inspectons les maisons abandonnées, les terrains ne sont pas plats il y a peu de solutions. Nous demandons à des habitants mais ils ne sont pas très enjoués à nous laisser camper sur leur terrain, du coup nous continuons jusqu’à la fin du fjord, nous atteignons Osa vers 21h00… là on a faim, on pagaie évidemment sous la pluie donc hate d’être au sec sous la tente.

on trouve des endroits identiques à la veille, into the wet… mais ça ira bien. nous cuisinons dans ma tente qui est plus grande. Je me fais piquer par une guepe, mais je peux pas lui en vouloir je l’ai vu le matin quand j’ai plié ma tente, elle est restée à l’intérieur et a donc passé toute la journée au fond de mes bagages…!

DSC_0416DSC_0418DSC_0421DSC_0422DSC_0425DSC_0427DSC_0430DSC_0443DSC_0453DSC_0458DSC_0459DSC_0462DSC_0476DSC_0478

1 réflexion au sujet de “jour 58 Ulvik – Osa”

  1. Pour rendre inoffensive une piqure , il faut approché un cigarette ou une braise incandescente ( infrarouge ) et l’approché à 1-2 cm de la piqure
    Bonne suite manu

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s