Jour 66 Bryne and Preikestolen

Journée repos en tout cas pour la première partie, Jess est au travail alors je profite de sa maison pour dormir et faire mes recherches de vols etc. Dernière décision en date, je rejoins Hoek van Holland aux Pays bas pour prendre un ferry pour Harwich au Royaume Uni, ce n’est pas l’idéal mais ce n’est pas cher, et facile en organisation. Quitter la Norvège pour aller traverser du plat pays à des fins utiles et non touristiques ne m’excite pas du tout mais bon.

L’Islande, en vélo, ou en partie en voiture, j’hésite toujours. Autant je suis partisante de l’adage « ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait », autant organiser un périple en vélo en Islande en moins de 4 jours me parait…léger. Mais si j’étais convaincue, j’arrêterai d’y penser et serais convaincue par ma nouvelle idée… Je consulte des tas de sites sur la tablette comme si c’était une boule de cristal qui allait me dire ce que je dois faire.

Dans la journée j’ai des nouvelles de Vincent qui a rejoint Stavanger, je lui avais proposé un plan pour l’hébergement, Benoit s’il reste en ville, ou à Bryne qu’il peut rejoindre, Jess est ok, de plus nous avons prévu ce soir d’aller faire la rando du célèbre « Rocher du pupitre » ou plus connu sous le nom de Preikestolen. Cette fameuse falaise qui tombe à pic dans le fjord du Lysefjord dans les alentours de Stavanger. Nous y allons en fin de journée, nous aurons juste le temps de faire l’aller retour avant de rentrer de nuit ensuite en voiture. La météo s’annonce non pas idéale mais clémente.

Nous démarrons vers 16h00, Vincent nous a rejoint et Jess l’hébergera dans le salon ce soir, de mon côté j’ai ma chambre !!! 1h de route avec une traversée en ferry sont nécessaires pour rejoindre le site, au ferry c’est l’affluence, nous sommes vendredi fin de journée, il y a quelques touristes mais il y a surtout beaucoup de norvégiens qui se rendent dans leur maison d’été, les « cabin », pour le week end.

Nous commençons la rando sous la pluie, pas d’illusion la vue sera quasi nulle, tout sera embrumé. La rando est facile et se fait sur des pierres tout du long, parfois agencées en escaliers pour faciliter la montée, comme à Andalsnes, le chemin de cette randonnée a été fait par des sherpas népalais il y a quelques années. Elle ne dure que 1h30 à 2h aller et donne lieu à plusieurs points de vueà des endroits étroits du fjord. Au bout le rocher plat que l’on voit très souvent en photo, normalement, en journée c’est l’affluence, tout le monde se suit pendant la rando, un boulevard! là il n’y a ni foule, ni vue… A la place du vide, le brouillard. Certains montent la tente sur le rocher ou à d’autres endroits de la rando.

Quand nous redescendons entre 20h30 et 22h00, les nuages laissent parfois apercevoir le fjord dans les couleurs du soir et de la nuit, c’est magnifique… C’est peut être encore plus beau car en général tout ce qui est suggéré est plus attrayant que ce qui est (un peu trop) mis à nu !

Nous rentrons assez tard et cuisinons pour manger vers 00h30… demain c’est grâce mat’ pour tout le monde !

DSC_0562DSC_0563DSC_0569DSC_0572DSC_0577DSC_0580DSC_0582DSC_0595DSC_0598DSC_0604DSC_0608DSC_0612

1 réflexion au sujet de “Jour 66 Bryne and Preikestolen”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s