jour 67 Bryne – Goodbye Norway….

Tout le monde profite du « week end » et nous nous réveillons doucement dans la matinée.

Nous nous préparons un petit déj avec pleins de couleurs, fait de tous les restes mis en commun.

Jess a des invités ce soir alors nous nous affairons avec joie à l’aider un peu dans la maison, ce n’est pas grand chose comparé à ce qu’elle nous offre.

Je passe l’aspirateur (eh oui la Norvège m’a transformé…) et fait un peu de poussière, Vincent lui est attribué aux travaux d’extérieur, il fait soleil mais beaucoup de vent, c’est agréable tout de même.

Puis je suis encore de cueillette, de groseilles cette fois, je n’ai pas perdu le coup de main non plus depuis mes 15 ans.

Nous remontons ensuite les vélos, je fais le tour pour être sûre de n’avoir rien oublié, j’ai remarqué que j’ai égaré la carte de l’Ecosse quelque part notamment, ainsi que ma pompe manuelle de matelas…

Vincent a un ferry qui l’attend à Tananger ce soir, près de Stavanger pour le Danemark à Hirtshals, une traversée d’une nuit pour seulement 23 euros… je vous avais dit, moins cher que le bus ! Il descend ensuite jusqu’aux Pays Bas. Ce qui est également mon dernier plan retenu, descendre jusqu’en Hollande pour un ferry jusqu’aux Royaume Uni, seulement j’hésite à passer un samedi soir à Stavanger, que Benoit m’avait proposé, une petite fete de départ ça passerait bien, le temps s’améliore les randos pourraient être sympas dans le coin…Ah je m’attache fermement à la Norvège, toutes les excuses sont bonnes pour rester ! Et puis finalement je prend un billet pour le même ferry que Vincent, de toute façon il va bien falloir que je m’en aille un jour !!!! Mais qu’y a-t-il après la Norvège, si ce n’est du plat pays comme le Danemark, la Hollande…traversés en 3 jours… J’ai peur de l’ennui…!

Après 5 Bonnes minutes de réflexion, mais en fait non, un coup de tête que Jess et Vincent m’encouragent à poursuivre, je prend un billet pour l’Islande depuis Copenhague… Ca m’a pris 2 minutes je pense, vu toutes les recherches préalables que j’avais faites. On regrette plus souvent ce que l’on n’a pas fait que ce qu’on a fait n’est ce pas …?! Je vérifie quand meme les kilomètres qui me séparent de Copenhague pour avoir le temps de rejoindre l’aéroport, et évidemment faire un crochet par la ville de mes 20 ans. Google map annonce 280km, je suis large !

Nous partons pour Tananger ensuite, après des embrassades avec Jess, c’est une belle personne et je lui souhaite tout le bien qu’elle puisse avoir.

Nous refaisons le chemin que j’ai fait il y a deux jours, nous remontons direction Stavanger, nous passons par l’aéroport qui est attenant à la Solastrand, la plage de Stavanger, celle à cote de laquelle j’ai cuisiné dans un local à poubelle il y a deux jours !!! Mon visage s’éclaire quand je vois flotter dans les airs toutes les ailes des kitesurfers, le temps s’y prête le vent est très fort, si bien que la route est quasiment entièrement ensablée, bien sûr c’est une mauvaise idée de passer par là avec les vélos, surtout que c’est mon idée mais bon, je voulais revoir la plage une dernière fois, je m’arrête un instant pour faire quelques photos des « athlètes » en combinaison !

Nous rejoignons enfin le ferry qui part à 20h00. C’est un immense paquebot de croisière, avec reprise des Black Eyed Peas par un chanteur norvégien dans la mini salle de concert, casino si on pense qu’on a trop d’argent, et puis quelques coins de moquette pour les pauvres qui ne se paient pas de cabine, comme nous !

On se fait un festin de rois, enfin Vincent se cuisine un tartare de saumon, des voisins nous offre une Carlsberg en échange d’un tire bouchon, on savoure notre « première gorgée de bière » danoise et la dernière de Norvège…

Je suis triste de quitter la Norvège si vite, elle mérite des au revoirs avec campement sur la plage, bain de minuit et feu de bois mais bon…

Nous nous installons dans une pièce pour les « pauvres », ou des rangées de sièges en cuir « confortables » nous attendent. Cependant pourquoi dormir assis si l’on peut dormir couché !? On déplie les matelas et dormons un peu au gré des vagues.

DSC_0615DSC_0617DSC_0619DSC_0624DSC_0626DSC_0627DSC_0628DSC_0645DSC_0659

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s