Jour 87 Stykkisholmur – Borgarnes

Je quitte le camping assez tot, je ne sais pas comment va marcher ou non le stop. Dans un premier temps je souhaiterais m’arreter seulement 5 km plus loin ou une petite montagne, 73m !, est connue pour etre sacree. Il se dit que si tu montes le chemin sans te retourner et sans parler, puis qu’au sommet tu fais trois voeux en regardant vers l’est ils devraient se realiser !!! Let’s go !

Devant le camping un camion citerne s’arrete, j’ai presque meme pas eu le temps de lever le pouce. L’avantage du stop en solo c’est que les routiers peuvent vous prendre en stop! Il me depose vers la montagne, je lui demande s’il a un voeu que je peux prononcer pour lui mais me repond en souriant qu’il est deja tres heureux dans sa vie, qu’il l’aime et qu’il n’a besoin de rien ! C’est un peu pareil pour moi mais j’ai bien quelques idees quand meme !

Je fais tout comme la tradition l’indique, au debut du chemin une boite aux lettres pour y glisser 150 couronnes pour l’entretien du chemin…j’y glisse quelques couronnes danoises que je trainais encore avec moi.

Je repars ensuite avec des quebecois qui ont eux aussi monte la colline, et m’arretent un peu plus loin. Nos directions se separent ensuite. La je suis sur une route un peu isolee pas beaucoup de voitures, je decide de marcher quand meme et leve le pouce a chaque voiture. Je ne sais pas ce qui est le pire, mais ceux qui vous depassent en vous souriant et en ayant de la place a l’arriere sont durs a avaler ! Et finalement s’arrete une voiture, dans laquelle roulent les deux allemands….trop drole ! Finalement nos chemins se recroisent.  la vie est ainsi !

Ils ont eux aussi fait le tour de l’ile apres la rando et avons eu a peu pres les memes visites meme si pas tout a fait. Pour les quelques jours qu’ils leur restent nous avons le meme programme, c’est a dire au moins faire le tour de la peninsule de Snaeffelsnes puis retourner sur Reykjavik.

Ils se sont connus pendant leurs etudes en musicologie, ils sont tous les deux chanteurs, non pas dans un groupe de rock, mais chanteur a voix. Eric a change un peu de direction et est Product manager dans l’audiovisuel et Max a recommence des etudes dans le Management de la sante. Les etudes de musicologie ne sont pas super porteuses !

J’ai d’interessantes et profondes conversations avec Eric, et c’est plus la rigolade qui prime avec Max.

Le temps est mitige sur la peninsule et n’avons pas une super visibilite sur le volcan. Ils souhaitent faire le tour et trouver un ranch pour faire du cheval sur la plage ou autre activite.

Pour cela il faut se rendre au village de Hellnar ou est le centre d’info, selon les guides, il y a 8 habitants ! Nous nous y rendons pour voir que le centre est desormais a Malariff 15km plus loin ou il n’y a que le centre comme habitant je pense ! Nous nous promenons quand meme entre Hellnar et Arnastarpi le long des falaises basaltiques qui plongent dans l’ocean.

Puis au centre d’info, on nous indique que personne ne monte au volcan aujourd’hui car la vue est trop bouchee. Alors on repart en direction sud est vers les ranch ou les garcons trouvent un tour a cheval, ou a poney je ne sais pas, les chevaux sont tout petits !!! Perso je reste au chaud au ranch !

Nous repartons en direction de la sortie de la peninsule et nous arretons a un bain naturel d’eaux chaudes ou seulement Max et moi avons le courage de faire trempette dans le vent froid. Nous trouvons l’endroit notamment grace au site hotpoticeland.is qui repertorie tous les « points chaud » ! D’Islande.

Dans la voiture on se met a chanter a tue tete des tubes des annees 90, et ca me fait sourire en pensant qu’en me levant ce matin je n’imaginais en rien le deroulement de cette journee. Quand on a du temps on peut se laisser porter au gre de la vie et la laisser vous amener ou elle le veut comme elle veut. Vous, vous n’avez qu’a vous adaptez et apprendre a profiter de chaque chose qu’elle vous apporte.

En ayant ni esperance, ni attente, ni peur, c’est comme ca que tu te retrouves a chanter a tue tete les spice girls, britney spears et Wes… dans une suzuki vitara avec deux allemands que je connais a peine en Islande… L’imprevisibilite de mes journees est la chose que j’apprecie le plus dans ce voyage…

Nous plantons les tentes a Borgarnes, la ou j’ai fait du stop deux jours avant. Il n’y a pas de reception, seulement une boite aux lettres ou nous sommes censes glisser la somme de 10 euros pour planter la tente et aller dans de vrais toilettes, pas de douche sur le camping. Une personne est censee passer le soir recuperer le dû. Evidemment je ne paierais pas. Juste pour le droit de planter sa tente ca ne vaut pas la peine…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s