Jour 98 Findhorn Bay – Inverness

Je me lève tot pour voir le lever du soleil sur la plage, 5h30 debout, ça fait mal… et donne les premiers coups de pédales vers 6h50…

Je roule toujours plein ouest pour rejoindre une vraie ville ! Inverness, 60 000 habitants au bord du Loch Ness, c’est une des portes d’entré vers les Highlands. De la bas, je regarderais la suite de mon itinéraire que je ne connais pas encore trop. En tout cas, la route est moche enfin longue car je traverse des champs de blé avec un bon vent de face, et ce n’est que de l’asphalt sur des routes secondaires. Je me laisse guidée par les indications toutes tracées de la route nationale cycliste 1. 

Arrivée à Inverness vers 13h00, je suis ereintée mais le soleil me tient en éveil, ainsi qu’un chanteur guitariste de rue qui reprend des chansons que j’adore, du soleil et de la musique, la vie quoi… je lui verse quelques couronnes norvégiennes, islandaises, danoises et euros dans son étui à guitare.

un jimny à vendre !!!

Je me rends ensuite au café cyclo Velocity, indiqué dans le guide Lonely planet, pour une fois que je n’ai pas de réparation à faire sur le vélo je me retrouve dans un café réparateur de cyclo ! J’y vais plus pour recharger les batteries de mes appareils et avoir un peu de connexion !

Le concept du café est top, ce sont des filles qui tiennent ça, girl power !, elles ont commencé par donner des cours de réparation de vélos dans un parc puis ont eu le local qui fait café et local de réparation que l’on peut louer à l’heure pour bricoler son propre vélo, ou bénéficier de réparations ou prendre des cours ! Elles organisent également chaque jour des thèmes autour du vélo, malheureusement le jour ou j’y suis il n’y a rien de prévu. On peut y suivre des cours gratuits de mécaniques pour les filles ! pour tous, s’inscrire à des sorties VTT et vélo, et leur dernière nonuveauté est d’aider les femmes en détresse morale par la pratique du vélo. Bref leur concept est génial et elles ont l’air top. Malheureusement moi je le suis moins, je suis extremement fatiguée à cause de la journée de la veille à pousser le vélo dans le sable, et le réveil très matinal d’aujourd’hui…Résultat je ne suis pas très bavarde et ne profite meme pas de la révision gratuite que me propose un de leur employé, je n’ai qu’une seule envie c’est de dormir !!! de plus je suis un peu frustrée d’être dans un local à charger mes appareils alors qu’il fait super soleil dehors !!! Je feuillette quand meme les bouquins en lien avec le vélo qui trainent sur les tables. J’aime bien cette citation d’ Ernest Hemingway : It is by riding a bicycle that you learn the contours of a country best, since you have to sweat up the hills and coast down them. Thus you remember them as they actually are, while in a motor car only a high hill impresses you, and you have no such accurate remembrance of country you have driven through as you gain by riding a bicycle. 

Bref je suis un peu le moral à 0, je mets ça sur le coup de la fatigue et ne me laisse pas abattre, on verra si cet élan de lassitude perdure ou non. Mais quand meme, je me dis depuis quelques temps que j’aimerais suivre quelques cours et avoir plus de pratique sur la mécanique vélo, et l’occasion se présente je ne la prend meme pas, ça ne me ressemble pas et ça me fait carrément douter sur ma légitimité d’être là et dans une envergure plus large je commence à penser à l’après…

C’est à peu près la moitié de l’aventure, et je commence à me poser sérieusement la question du pourquoi je suis la, que vais je faire apres, et que faire de cette aventure ? faut il d’ailleurs absolument en faire quelques chose ?! certaines personnes font bien plus et ne racontent pas chaque jour leur journée sur un blog, ce qui pourrait d’ailleurs carrément passer pour du narcissisme. Est ce que ne rien en faire passerait pour de la paresse ou de la sagesse, c’est à dire l’experience en elle meme suffit ?

Je vis mes journées à 100 pourcent comme si je n’avais pas de lendemain cependant il y en aura bien et qu’en ferais-je ? Est ce que je sous estimerai cette aventure et la mettrai au placard comme je fais d’ordinaire pour revenir à un quotidien plus sédentaire ? Et y arriverai-je ?

Je ne suis pas très motivée pour beaucoup rouler à la sortie d’Inverness, je quitte donc un peu la ville et me pose non loin de l’autoroute dans un parc ou on n’a pas le droit de camper… Bref je suis quand meme dans un coin de verdure mais le spot n’est pas top !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s