jour 102 Kylesku – Leckmelm

Nous emergeons tout doucement tous les 3 dans la caravane, le vent ne s’est pas forcement calme mais le soleil rayonne. Irene prepare le cafe et Kurt sort le camembert du frigo, ah meme a 8h du matin ca me fait plaisir de croquer dans du vrai fromage! 

Personne n’a vraiment dormi et ca se voit sur nos tetes ! Ils me proposent de me conduire jusqu’a Ullapool, a 40km, car ils vont dans cette direction et le vent est fort, du sud, donc vent de face. Ca m’arrange alors ! 

Ils discutent avec les voisins de parking qui ont tous essuye une nuit inquietante, quant a moi je recupere petit velo et retourne aussi sur les « lieux du crime » et recuperer ce qui ne s’est pas envole et que je n’avais pas sauve. Le sac poubelle, une paire de chaussette ouf, et quelques piquets. Parfait je crois finalement que je n’ai rien perdu.

On discute un peu avec les voisins, des british puis nous mettons en route.

Je suis a l’arriere et ne voit pas grand chose, impossible egalement de prendre des photos, mais de derriere les rideaux la route a l’air tres belle. C’est une des portions de la route touristique, la cote ouest des highland. Mais je n’ai aucune frustration de ne pas etre sur mon velo, j’apprecie l’instant comme il se deroule.

On se dit au revoir arrivés a Ullapool, ils continuent leur route, moi je vais flaner avant de retrouver mon couchsurfer de ce soir a 5km a la sortie de la ville.

La ville compte 1200 habitants mais est un point de passage de pas mal de touristes qui arrivent en ferry ou qui la traverse en faisant le tour des highlands, l’atmosphere est donc plutot active et joyeuse. Je flane sur le port, dans le centre avec un marche de 5 exposants….! Librairie, office de tourisme etc je verifie en premier a l’office de tourisme la meteo des prochains jours, parce qu’aller sur les iles Hebrides s’il y a avis de tempete non merci. Le ferry part de Ullapool et arrive au nord de l’ile Harris, dans la megalopole de 5000 habitants, Stornoway. Je ne suis pas encore fixee mais c’est celui que je compte prendre. La meteo annonce le meme temps que cette nuit la nuit de dimanche a lundi voire la journee de lundi, c’est a dire des vents venants du sud pouvant depasser les 60km/h…et cette meteo est a peu pres celle de partout sur l’ouest de l’Ecosse… ca voudrait dire s’arreter 2 jours ici si mon couchsurfer veut bien et ne repartir que lundi.

Avant de sortir de la ville rejoindre Leckelm, je m’arrete dans une fabrique de bougies artisanales non loin du port, c’est en fait une entreprise qui participe à l’intégration de personnes handicapées dans le monde professionnel. Je trouve ça chouette, les bougies sont belles, sentent bon et sont très abordables, c’est un souvenir qui change du porte clé écossais.


J’assiste également à un enterrement de vie de garçon et jeunes filles très local ! Les futurs mariés circulent dans la ville dans un char, c’est en fait la tradition dans les highlands, et encore plus dans les iles Orcades, d’enduire les futurs époux, en sous vetements, de mélasse, farine et plume et de les exhiber dans toute la ville…!!!

Je rejoins la maison de Matthew à 4km au sud de Ullapool, il m’en a fait une description subsinte qui me permet de la trouver, j’hésite quand meme mais c’est bien la bonne maison, la porte d’entrée de derrière est toujours ouverte, une serviette de bain est posée dans la cuisine avec mon prénom dessus ! Matthew lui n’est pas encore la et n’arrivera que vers 19h00. J’ai donc tout le loisir de « faire comme chez moi » ! La maison est immense, avec un grand jardin et des cabanons pour bricoler ou faire la fete ! ils ne sont que deux en collocs à habiter là mais la maison pourrait accueillir au moins 7 personnes !

Matthew arrive ensuite avec une amie, qui se présente comme « I’m just a friend ! » tiens bizarre de le préciser ! J’apprendrai plus tard que ce n’est pas « juste une amie » ! 🙂

 Nous mangeons ensemble et sortons ensuite à Ullapool dans un bar ou un concert est prévu. Nous passons chez l’amie de Matthew, maman de 3 petites filles, sa maison est comme elle, debordante de vie, une scissoteuse trone au milieu de la cuisine… Au bar, nous retrouvons Robie, qui tient le camping du coin en l’absence de son oncle, dont il conserve le chien récemment décédé dans le congélateur à glace, pour que son oncle lui rende un dernier hommage quand il reviendra… Petite communauté originale ! Au bar tout le monde se connait ou presque, les mamans dansent plus que les jeunes, qui restent plutot accoudés au bar. On finit par se déhancher sur des airs de cornemuse remixés, original… enfin j’ai un peu de ml a me lacher dans mon jogging et mes baskets, me manque un litre de vodka (n’est ce pas D.?)
 Nous rejoint Emma, tient je la reconnais, la fille de l’office de tourisme ! que j’ai gentiment embeté tout l’apres midi ! elle parle un français impeccable et est ravie de discuter avec moi ! 

Nous rentrons en taxi avec Matthew, taxi que l’on partage avec un homme qui a l’air connu dans le quartier, il a fait plusieurs années de prisons pour…..avoir cuisiné le plus gros space cake du Royaume Uni… Il est désormais pêcheur au grand large !

Nous convenons avec Matthew que je resterais surement une nuit de plus pour éviter une deuxième tempête !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s