Jour 119 Samye Ling Buddhist Monastery – New Galloway

Je me leve tot pour aller voir une autre priere, 6h du matin… ma tente est trempée, et le reste aussi, il bruine…

Cette fois deux moines chantent les prieres et jouent un peu de la clochette, cymbales, etc…

Les volontaires qui avaient vidés les saladiers la veille, les ont remplis de nouveau ce matin, en leur demandant l’utilite, ils m’indiquent que c’est comme une offrande.

Quelques eleves de la classe de la veille ont reussi a se lever pour accompagner la maitresse, surement les premieres de la classe.

Puis c’est petit dej’ je ne lesigne pas sur l’abondance ! Je fais quand meme un don de 5 pounds, ce qui correspond a peu pres au cout de mes repas, mais c’est plus pour le temple car il est vraiment tres beau….

je reprends la route, sous la pluie, trop contente ! Et le vent se leve…. je ne comprend pas car la meteo annoncait ce temps moche seulement pour le lendemain, j’ai un peu l’impression de m’etre fait roulée ! La temperature n’est pas trop basse, 10 degres a peu pres, la veille a 300m j’avais presque atteint les 2 a 3 degrés seulement…! J’ai quand meme l’impression de me retrouver plus de trois mois en arriere durant mon troisieme jour, (un peu moins pire que le premier) ou j’avais abdiqué a Skaidi et pris un bus pour Alta, car je ne pouvais plus lutter contre le vent et la pluie. La j’ai un peu plus de mental donc ca va mais quand meme, c’est demotivant, je rattaque a rouler hier, et la journee d’apres c’est deja moche…. bref j’ai parfois la sensation d’etre comme Forest Gump quand il s’arrete subitement de courrir en se justifiant « j’avais plus envie » eh bien parfois ca me fait le meme effet, je n’ai juste « plus envie »….


Bien sur c’est pas comme si j’allais vers l’été ce qui pourrait me faire aller de l’avant ! Non ce qui me fait penser comme ca c’est que je vais en Irlande ou ce sera pire ou au moins comme ca tous les jours. J’ai replié ma tente trempée, mon seul espoir c’est que ce soir je dors chez des wharmy, et encore si je n’attrape pas froid en roulant sous la pluie, car ma wharmy m’a indiqué que pour des raisons de santé elle ne pourrait pas me laisser rester si je suis malade, bref ca tombe mal. Si en Irlande j’ai plusieurs jours de pluie, avec une tente jamais seche ca me démotive sérieusement. Ca m’enbete aussi de ne pas pouvoir compter sur une tente qui devrait etre 3 saisons, et super fiable. Leur service apres vente me proposent de la tester a la fin de mon voyage….. ben bien sur ! 
Et puis j’arrive  a Lochnerbie, apres 2h30 de pedalage, ou je devalise une boulangerie pas chere, d’ailleurs petites parenthese pour les boulangers patissiers, pourquoi s’obstiner a faire des patisseries pas pratiques a manger comme le millefeuille qui apres une bouchée seulement, tu as plus de creme sur les mains qu’il n’en reste dans le gateau ?… bref.


 Enfin de grandes eclaircies dans le ciel, un soleil radieux….bref l’Ecosse quoi… j’oublie tout ce que je pensais cependant je vais traverser l’Irlande rapidement je pense…. je fais un stop ensuite a Dumfries, terre native de Peter Pan, et recupere l’adresse de ma wharmy en wifi au supermarche Tesco…! (Merci Tesco). La ou je m’arrete ce soir c’est New Galloway, a l’entree du parc national Galloway, plus grand espace recouvert de forets du Royaume Uni, mais surtout l’espace le plus obscur car aucune lumiere ne pollue l’espace aerien, et en fait donc le meilleur endroit en Europe pour observer les etoiles et la voie lactée, meme a l’oeil nu. Si je le peux j’aimerais dormir dans un bothy quelques kilometres apres ma wharmy, ce qui ferait une petite centaine de kilometres donc rien de sur, mais ce serait l’endroit ideal pour observer le ciel, demain du vent est annonce, le ciel sera nuageux…

En partant de Dumfries je suis une deux fois deux voies, quasiment une autoroute, la A75, j’ai mon gilet orange (!!!) Et reste au bord de la route mais c’est pas ideal ! Le paysage se fait plus vert et plus valloné. Je rejoins ensuite une plus petite route, ouf.


J’arrive a New Galloway en fin d’apres midi, dans la derniere descente un oiseau me percute en plein thorax (pour la posterité on dira que c’etait dans les abdos…), le pauvre, je suis lancée et une voiture me double je ne sais pas du tout ce qu’il est advenu de lui….

Je rejoins ma wharmy pour leur annoncer que je vais surement aller dormir au bothy finalement. Cependant ils m’assurent que j’aurai le meme ciel ici. Ils sont accueillants, la maison est trop belle et le jardin immense, c’est vrai que je me plait bien ici. Je reste la ! Je n’aurai pas ma revanche de bothy à essayer de parvenir a couper des buches pour faire un vrai feu de bois !!!

Richard et Allison sont adorables, je me sens comme chez moi, le soir c’est festin, l’odeur du poulet qui a cuit 4 heures dans le four, aaaaah ! Ca c’est comme chez mes parents ! Ils ont achete cette maison il y a 3 ans, ce sont de vrais londoniens mais sont tombes amoureux de la region et ont attendu le bon moment pour acheter, peu de maisons en vente, c’est seulement au deces de la proprietaire qu’elle a pu etre rachetée. Ils sont fans de velos, et en possedent a peu pres 30 dans leurs garages. La maison est un vrai petit chateau et compte pas moins de 7 chambre, la mienne est bien plus grande que le bothy ou j’aurai pu dormir ! Mais beaucoup de travaux pour la remettre en etat…! On apprend a se connaitre, en discutant autour des previsions on s’accorde sur le fait que je reste un ou deux jours, en echange je veux leur donner un coup de main dans la maison.

La maison a plus de cent ans et a connu 3 proprietaires seulement. Allison sort des petits carnets qui ont plus de 50 ans. L’ancienne proprietaire decedée ecrivait chaque jour ses faits notables de la journee, il y en a un avant guerre et un pendant la guerre, les activites changent du tout au tout, les loisirs et le rythme de vie. Pendant la guerre, plus de servant mais le quotidien ce sont les infos a la radio et le rationnement de l’alimentation dont Allison a egalement trouve des carnets ainsi que des cartes d’identite d’epoque.
Au Royaume Uni les habitants n’ont pas de carte d’identité, ca n’existait que pendant la guerre. Pour voyager c’est le passeport. Pour l’identification de tous les jours, ils n’y a aucun document officiel existant. Les nouveaux permis de conduire possedent desormais une photo mais ceux qui n’ont pas le permis n’ont rien…

J’ai vu les carnets de rationnement et carte d’identite en vente dans les musees relatant de la seconde guerre mondiale, un peu comme un jouet pour les enfants.

En les maniant, je me dis quand meme que l’on a perdu la valeur de la nourriture desormais, mais egalement le respect de ceux qui la fournissent, a cause de l’abondance qu’on en a dans les magasins, dans nos frigos etc… combien de nourriture est jetée. Si l’on devait se rationner de nos jours, beaucoup de monde serait en peine ! En essayant de limiter mes depenses, et en ayant un espace et un poids limité pour ma nourriture je me suffit du necessaire et n’ai que trois jours maximum de nourriture avec moi, de plus ce n’est que de la nourriture utile. Aujourd’hui dans tous les achats que l’on fait, combien finiront a la poubelle ? Et a l’inverse combien de personnes ne verront jamais la couleur de la nourriture permettant seulement leur survie…

En allant se coucher on jette un oeil au ciel mais il est couvert, pas de pluie d’etoiles ce soir.
Vers 4h du matin, Allison vient me reveiller, le ciel est parsemé d’etoiles, quoique un peu nuageux a quelques endroits mais c’est magnifique.

3 réflexions au sujet de “Jour 119 Samye Ling Buddhist Monastery – New Galloway”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s