Jour 120 New Galloway

J’engloutis un petit dej de folie, ce matin nous allons avec Allison au refuge des daims faire un tour avec le ranger local. Il bruine et le temps est couvert mais peu importe.

Par reflexe je monte toujours porte de droite, cote passager… c’est l’inverse ici !

Pendant le trajet Allison me raconte leur rencontre avec Richard. Je les pensais mariés depuis toujours tellement leur complicité etait touchante, cependant ils sont ensemble depuis 5 ans, et se sont mariés il y a un peu plus d’un an !

Leur histoire est belle, ils se connaissent depuis 25 ans, elle etait la nounou de ses enfants, ils se sont donc toujours connus et leurs enfants respectifs egalement. Chacun a fait sa vie, et puis la vie a fait que chacun s’est separé de son compagnon. Ayant le meme groupe d’amis ils se sont revus et ont passe pas mal de temps en sorties velo !!! Bref ils etaient potes ! Et apres un reveillon bien arrosé il lui dit juste « i think i like you », par reflexe elle ne le prend pas au serieux, l’alcool fait dire n’importe quoi et puis ils sont potes un point c’est tout ! 3 semaines plus tard, il lui manque, quant a lui apres avoir bien reflechi, il lui reitere ses paroles. Ils boiront un verre ensemble, ils se verront, se reverront, en parleront a leurs enfants, qui ne seront pas d’accord, puis comprendront, et se marrierent un 15 aout 2015 !

Nous passons une heure avec le ranger local, son fort accent fait que je ne comprend pas toutes les anecdotes qu’il effiloche sur les daims du parc. Alors je regarde….! Il y a une trentaine de daims et 5 cerfs, la saison du rut a commencé on les entend bramer, nous sommes tres prets et pouvons les caresser, cependant nous n’entrons pas dans l’enclos car a cette saison, et ce n’est pas rare, ils peuvent se battre jusqu’a la mort. J’apprecie de pouvoir enfin approcher ces animaux car la faune sauvage s’est toujours echappée a mon approche ou alors j’allais trop vite pour apprecier leur presence. 


Les rangers sont des amoureux de la nature et en savent long sur la faune et la flore locales. Gardiens des parcs nationaux, il est plutot difficile de devenir ranger mais ils recherchent toujours des volontaires pour leur donner un coup de main dans les parcs nationaux. Pour l’Ecosse voici le site :

https://www.rspb.org.uk/joinandhelp/volunteering/
L’apres midi Allison et Richard ont un rendez vous, de mon cote je reste a la maison et deplace du bois dehors. Les bottes aux pieds et la brouette remplie a ras bord je fais un beau tas de bois qu’ils feront bruler le 5 novembre, fete nationale anglaise, ou toutes les familles font bruler un feu de joie, c’est un peu le mardi gras ! Leur jardin est immense, ils ont environ 10 hectares de terrain, des arbres qui ont l’age de la maison et d’autres fruitiers plus recents. Apres leur mariage, ils ont planté 52 arbres, un chaque semaine pendant un an !

Le soir nous mangeons ensemble, je bricole le velo avec Richard qui m’a offert une roue avant avec dynamo, le feu qui va avec, devoiler la roue arriere qui avait un peu de jeu. Nous reglons aussi le probleme de mon garde boue que j’avais repare avec un coleson qui aura tenu toute l’Ecosse ! Le probleme c’est que si le pneu est gonflé a plus de 4 bars, il touche le coleson. Il faut seulement ajouter deux vis mais ca nous prendra une bonne heure car les trous ne sont pas en face, bref un casse tete que Richard regle rapidement en percant de nouveau au bon endroit. Il gonfle egalement les roues, il est indique de les gonfler entre 3 et 6 bars, je les avis toujours a 3,5 bars voire 4, avec le chargement il vaut mieux en avoir 5 minimum, et effectivement ca roule mieux comme ca !

Je rallume egalement le portable en silence radio depuis 2 mois, et a ma surprise il se met a fonctionner! Je recois un superbe message de « bienvenue en UK »… 1 mois apres….merci. mais bonne nouvelle !

Apres joujou avec le velo Allison et moi partons au bar ou il y a un quizz, nous finirons dernieres mais tout etait sur la Grande Bretagne, trop dur pour moi ! La participation est de 1 penny, et le pot commun sera reversé a une association locale du choix du gagnant! En Ecosse les associations sont nombreuses et tres actives. Dans chaque village il y a au moins un ou plusieurs « community shop », des magasins d’occasion type croix rouge ou Emmaus. Ils sont egalement plus habitués que nous a utiliser des objets de seconde main.

Sur le chemin du retour nous parlons de Richard. Allison est prof de sciences, Richard a un poste tres haut placé pour une compagnie d’assurance dont je ne peux donner les details. Cependant j’arrive dans leur vie a une periode particuliere… Il a un cancer du foie, decouvert en juin, et a regulierement des seances de chimiotherapie. Mais ce cancer est incurable. Je me sens profondement triste pour eux, surout pour Allison, je ne puis imaginer la peine, le desarroi dans lequel ce genre de nouvelle doit te propulser. C’est l’aventure en sursis, un projet de vie qui prend l’eau et pourtant ils vont de l’avant, ils continuent l’amelioration de la maison, de construire et reconstruire des velos, d’avoir des projets de vacances etc…

Mais comment vit on dans une telle periode, perdre la personne avec laquelle tu construis ta vie… c’est sans nom. Bref c’est dur.

Je reste encore demain ou le vent s’annonce trop fort pour rouler avec en pleine face !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s