Jour 123 Wigtown The Bookshop

1er jour de travail en Ecosse ! Je suis au magasin pour la journee avec Emmanuela.


C’est marrant de voir les expressions des clients, ou au moins ceux qui entrent dans le magasin, ils ont des etoiles dans les yeux, les levent jusqu’au plafond pour embrasser la grandeur du magasin et le nombre infini de livres qui s’offrent a leur regard. Ils s’arretent pour s’exclaffer devant le trophee de la kindle carabinée, et n’en reviennent pas quand ils voient que les pieces se succedent au fur et a mesure de leur progression dans le magasin.

Parfois les gens chuchotent comme dans un musee. Il y a aussi ceux qui demandent une reference, qui est quasiment impossible a trouver tant il y a d’ouvrages, qui plus est non references. Il faut aussi comprendre l’accent ecossais qui n’est pas evident avec tout le monde. Et enfin essayer de trouver la meilleure categorie dans laquelle le livre a eté rangé.

Pres du comptoir, le livre de Jessica 3 things you have to know about rockets qui est arrivee un peu par hasard il y a quelques annees a Wigtown et a completement changé sa vie. Ainsi que le livre de Shaun Bythell le proprio Tripe advisor ou il raconte les histoires des clients anecdotiques ! Je decouvre aussi le visage de Robert Twigger sur un roman racontant la chasse du serpent le plus gros du monde Big Snake. C’est marrant je decouvre les personnes qui m’entourent a travers leur livres. Je n’imaginai pas du tout leur histoire comme ca. Robert T. Que l’on appelle Twigger, qui fait des blagues a tout va et est super sympa a conduit plusieurs expeditions dans des contrees hostiles a l’homme, ecrit une petite dizaine de livres, a vecu au Japon, en Egypte et bien d’autres endroits, est multi talentueux et en connait un rayon sur….beaucoup de choses ! Jessica, elle, me fait penser a moi quand j’ai egalement decide de laisser mon travail pour vivre l’aventure…

Le soir le chapiteau principal du festival est transforme en salle de bal et accueille un groupe musical typique de kelly’s, danses traditionelles ecossaises. Tout le monde prend part a la fete, les auteurs, les benevoles, les visiteurs, les locaux. L’avantage c’est qu’une personne explique comment se fait la danse pour les neophytes.

Enchainer les danses est un peu sportif car c’est physique ! Mais cela demande egalement reflexion, travail d’equipe, depassement de soi, logique, Equilibre, diplomatie, anticipation, … les danses se font a deux ou en groupes en plusieurs couples, il n’est pas rare non plus de changer de partenaire tout au long de la danse…
En dix minutes tu crees une ambiance de groupe plus ou moins heterogene mais qui s’ameliore au fur et a mesure, tu reussis la choregraphie pendant les dernieres notes, a la fin tout le monde se felicite ! Un vrai team building !

Nous prolongeons ensuite la soiree a la maison, les danses ont rapproché les gens d’univers differents, dont je fais parti.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s