Jour 124 Wigtown

2eme jour au Comptoir et dernier jour du festival ! 
Quelques clients prennent le soleil devant sur les bancs. Shaun le proprietaire me propose somairement que si je veux rester plus longtemps, meme travailler c’est ok pour lui. Au debut j’adore l’idee, puis je le ressens comme un etau reduisant ma liberte. En voyageant seule, tu prends des decisions chaque jour, tu as le controle, tu decides d’aller a droite, a gauche, de t’arreter la, etc… travailler pour quelqu’un c’est mettre ton avis dans la poche, c’est reduire ton instinct a quasiment rien car tenir la caisse d’une librairie qui n’est pas la tienne, c’est pas vibrant en soi. Du coup je lui reponds que j’y reflechis, et que si je m’arrete globalement c’est pour m’enrichir, non pas economiquement, mais en connaissances dans le metier etc sinon ca ne m’interesse pas. Sa reponse ne respire pas la passion je suis moyen motivee.

Mon objectif de la journee reste d’aller voir Mark Beaumont qui presente son dernier livre Africa Solo qui detaille son experience sur le record battu de la traversee de l’Afrique en velo du nord au sud en 40 jours, de lEgypte a l’Afrique du Sud. 3 jours plus tot je m’arretai sur son premier livre The man who cycled the world dans une librairie a Edinbourgh, malheureusement ses livres ne sont pas en ebook en francais. Et la il vient d’entrer dans la boutique…

Ca tombe bien c’est l’heure d’aller me delecter des mets delicieux que la traiteur prepare chaque jour pour les auteurs dans le salon juste au dessus. Physiquement je mange donc quasiment en face de lui, mentalement je ne me vois pas intervenir dans la conversation entre lui et Robert Twigger sur les cadres carbones et alu, pour me presenter. Meme un « passe moi le sel » me paraitrait plus interessant, plus interactif !!! Des gens comme moi il doit en rencontrer des tas…

Je m’eclipse du magasin pour assister a sa conference. J’ai le coeur qui bat comme un premier rendez vous, comme si j’allais moi aussi monter sur la scene… n’importe quoi… j’ai hate de l’ecouter parler de son experience et comment il a vecu cette course plutot que ce voyage,  j’imagine cette experience bien differente de la mienne car son voyage ressemble plus a une course qu’a un voyage. Le chapiteau est rempli et tout le monde a quasiment son bouquin a la main. Le public, agé, est impressioné. Mark Beaumont a effectue plusieurs expeditions sur la terre et en mer majoritairement pour battre des records, et a ecrit plusieurs livres sur ces exploits.il est desormais presentateur tv voyageant aux 4 coins du monde.

Www.markbeaumontonline.com
il raconte les difficultes rencontrees notamment l’etat des routes qui l’obligeait parfois a porter le velo, ses journees de 12 a 16h sur le velo pour effectuer les 250 a 350 km journaliers, ses bagages de 6 kilos seulemnt avec en majorite le materiel de reparation du velo. Il n’avait que 2l d’eau avec lui d’ou la necessite d’aller a la rencontre des locaux toutes les 4 heures pour boire et manger. Il n’a finalement pas eu a deplier la tente une seule fois et s’est fait heberge chaque nuit. Il souligne l’accueil chaleureux et non attendu des locaux, surtout au Soudan.

Je retrouve cette meme impression dans le livre de Patrice Franceschi qui raconte sa remontee du Nil lorsqu’il etait jeune.

Quelques videos accompagnent son discours. J’adore. Je me revois, et m’y vois deja je ne sais pas. J’ai les larmes qui coulent sur mes joues, les grands espaces me manquent, le soleil un peu aussi peut etre… en tout cas j’ai l’aventure qui me demange jusqu’au bout des doigts. Ca me rebooste. un peu comme quand je m’imaginai faire le tour du monde en velo alors que j’etais au volant de la voiture. L’Afrique ca fait envie, tout fait envie mais c’est une contree riche qui te fait vraiment sortir de ta zone de confort. 
Il dit une chose interessante,  qu’en velo tu vois tous les changements, tu ne prends pas un avion qui te propulse en 2 heures dans un environnement different qui te pousse donc a relever les differences avec la d’ou tu viens, la transition est beaucoup plus longue, du coup tu remarques plus les similarites que les difference entre ton lieu d’origine et la ou tu te trouves. C’est vrai que depuis le debut j’assimile beaucoup certains endroits a la Norvege, l’Islande ou chez moi, je fais toujours la comparaison.
Il parle egalement du fait que beaucoup de monde lui explique qu’ils aimeraient pouvoir faire la meme chose etc, il parle du quotidien du cyclo voyageur comme j’ai pu le faire dans un de mes articles, mais egalement du fait que mentalement il faut aimer ce genre d’aventure car tu ne sais jamais ou tu dormiras le soir, si tu auras a manger etc…

Je vais bien sur a la seance dedicace lui faire faire une griffe sur un papier qui traine sur moi, il est assez grand et impressionant physiquement, et loin d’etre sans charme. Je pourrais dire qu’on a eu une grande conversation et qu’il m’a meme invité pour le reveillon, mais non… Je me liquefie un peu et ce qui sors de ma bouche est plutot blablablabla qu’autre chose… je lui dit que je fais du velo etc, l’echange est bref je me dit que peu lui importe qu’une fille aux cheveux rose pedale en Ecosse…

je retourne au magasin, puis retourne quand meme le voir pour faire un selfie ensemble. Je n’ai pas plus de conversation que 5 minutes plus tot mais bon.

Il remonte au salon par la boutique mais je suis coincée au comptoir, grrrr mais je ne veux pas jouer les groupies, il ne reste pas longtemps, son petit bebe de 4 mois dans les bras il repart en famille.

Dans la boutique un groupe joue de la musique, un couple jeune et adorables. Ils composent des chansons sur des livres. C’est vraiment bien.

http://www.Thebookshopband.co.uk

Le soir, nous sommes encore une demi douzaine a rester dormir encore dans la maison. Le vin tourne encore, on finit les restes, mais les restes sont des mets delicieux, une caisse pleine de homards..

Le salon est amenagé en salle de cinema par Shaun et regardons the Big Lebowski et quelques episodes de la serie How not to live your life. J’adore !!!

1 réflexion au sujet de “Jour 124 Wigtown”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s