Jour 134 Stena Line Harbour of Cairnryan – Newtonwards

Irlande droit devant !

Le ferry part a 7h30, le reveil est donc tres matinal, dans la nuit nous replions nos tentes.

Nous prenons le petit dejeuner ensemble avec Doug et Sophia et faisons plus connaissance. Sophia vit a Calgary et Doug plus haut, a la frontiere de l’Alaska. Il habite desormais une petite maison de bois dans une communauté d’une soixantaine de personnes. Dans sa cour, une bonne dizaine de bus rehabilités font office desormais d’abri de jardin, ou autre… poir chauffer la maison, il part couper du bois en foret, Habitué aux temperatures de -40c, il n’a cependant pas peur des rhumes dont il se protege avec une panoplie de compléments alimentaires a base d’ail concentré, l’ail, le secret contre les virus ! Je ne sais pas quel age il a mais plus de 70 ans…. ?! Sa fille est retraité aussi d’une carriere de coiffeuse. Lui, connait bien l’Ecosse, lorsqu’il a decide d’aller y faire un tour en velo elle s’est directement invité au voyage ! Son mari, ne decrochant pas du boulot, n’aime pas voyager….!

Ils me proposent de faire un bout de route ensemble s’ils reusissent a louer une voiture et qu’il y reste de la place ! Sympa! Cependant ce soir, je dois aller a l’est de Belfast, chez le frere de Steve, et j’ai un colis a transmettre alors pas moyen de faillir a ma mission !!!

On se separe tres vite en route, je pensais qu’ils me suivaient….

Je suis contente de rallier enfin l’Irlande, meme si ce n’est pas vraiment en pedalant que j’y suis arrivée, je serre quand meme mon poingt droit en guise de satisfaction !!!

Direction le port ou se trouve le musee sur le Titanic, qui a pris le depart d’ici il y a plus de 100 ans.

Je visite ensuite l’hotel de ville, et arrive in extremis pour une visite guidée ou je n’ecoute pas grand chose mais qui donne accees aux superbes salles du batiment.

j’entre ensuite dans un musee (euh j’ai oublie le nom…) qui est aussi gratuit. Au Royaume Uni la plupart des musees fonctionnent sur donations avec des boites tout au long de la visite, leur slogan « you are free, so are we ! ». Celui la retrace le passe plutot sanglant d’Irlande du Nord, qu’on a tendance a oublier. Les multiples attentats de l’IRA notamment, l’organisation paramilitaire qui se bat pour l’independance de l’ile dont les 22 attentats a la bombe ont mis le pays a feu et a sang dans les annees 1972. Leur derniere bombe a eu lieu dans les annees 1990, sans victime. mais egalement Les emeutes liées au soulevement du mouvement etudiant dans les annees fin 1960 debut 1970, dont le fameux Bloody Sunday, 30 janvier 1972, mis en chanson par le groupe irlandais U2, ou l’armee avait tire a bout portant sur les civils a Derry lors d’une marche pacifiste suur les droits civiques. Ce n’etait pas tres loin de chez nous, ni tres loin dans le temps….

En haut, les cerfs geants, disparus aujourd’hui, pas drole de les croiser ceux la !

Petitvelo me suit partout…
J’achete ensuite un necessaire d’aquarelle, oui comme Esther, un calepin, des couleurs, un pinceau. Je n’ai jamais dessine et ne sait pas le faire mais faut bien essayer. Je m’y attele juste apres et tente un truc. Le resultat est un dessin digne d’un eleve de 12 ans en arts plastiques mais ca m’amuse 5 minutes.

Belfast, c’est aussi des fresques magnifiques eparpillées dans toute la ville, une grande partie d’entre eux se trouvent egalement au sud ouest de la ville, le mur repassant tous les evenements de l’histoire moivementée des conflits en Irlande du Nord.

Je me dirige ensuite plein est vers Newtonwards chez Nick et Fiona, le frere de Steve. Ils m’accueillent a bras ouverts, c’est la tradition ici !?, et leur deux filles surexcitées encore en costume d’ecole me sautent presque au cou…! J’etais attendue ! Ils sont super sympas. Je livre le petit colis de Steve a Fiona, un bonnet du Pérou ! Toujours malade cependant, je demande un remede au whisky… qui s’appelle ici le Hot Toddy. Whisky, miel, citron, clous de girofle, gingembre, et eau chaude. D’habitude je ne cours pas apres ce genre de remède mais je n’ai pas envie d’utiliser des medicaments, et prefere tester les elixirs naturels locaux ! 

Nick, qui adore cuisiner, fait un super repas. Quel dommage de n’avoir aucun gout ni odorat quand on est enrhumé….ils connaissent bien la France ou ils partent souvent en vacances, pour les irlandais et les ecossais, la France c’est LA destination soleil. Ils traversent tout la Grande Bretagne poir prendre le ferry le moins cher possible, et prcourent toute la France pour aller faire un plouf dans la Mediterrannee… et remonter ! La France c’est aussi la gastronomie….et le vin. 

Nous etudions ensuite la route, en arrivant a Belfast j’hesitais entre aller au nord, a l’ouest ou au sud. Finalement je suis aller a l’est…! Demain par ou partir !? Au nord, la chaussee des geants, ces colonnes granitiques qui s’elevent dans tous les sens… un truc de touristes selon les irlandais rencontrés ! Je fais donc une croix sur le nord. A l’ouest de magnifiques cotes….ventées a souhait…., au sud Dublin…

Je m’endors en pensant partir a l’ouest puis redescendre a l’ouest vers Galway….

2 réflexions au sujet de “Jour 134 Stena Line Harbour of Cairnryan – Newtonwards”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s