Jour 135 Newtonwards – Tollymore forest park

Les filles, Alex et Kate, toujours excitées, partent pout l’ecole.Elles sont trop chou. Je rediscute de la route avec Nick, finalement je change le plan, je vais vers le sud, puis on verra. The best plan is no plan. Le probleme en Irlande du Nord c’est que les routes sont bien plus chargées qu’en Norvège ou il y avait personne ! Et qu’en Ecosse du Nord ! Les velos ne sont pas forcement les bienvenus, et les pubs sur le nombre trop elevé de morts sur la route ne m’ont pas vraiment emballé a rouler ! Le but est finaleme’t de trouver des routes secondaires, voire suivre les routes cyclables (www.sustrans.uk).

je pars en meme temps que les ecoliers qui partent pour le chemin de l’ecole, les costumes sont bleu marine a Newtonwards, vert et or a Downpatrick, facon Harry Potter, et bleu azur a Newcastle.

Je pars en suivant les pistes cyclables sur des routes secondaires. Je me rend compte que j’ai oublie mes prises et adaptateurs de chargement chez Nick….qui me les rapportent sur la route.

je m’arrete en chemi  a Downpatrick, decouvrant que c’est la patrie du fameux Saint Patrick ! Sa tombe git juste au dessus du fish n chips… mais qui etait il !? Petite histoire… né en 385 en Ecosse, il a ete enlevé  a 16 ans par des pirates et vendu en Irlande a un druide qui en a fait un berger. Il s’est ensuite echappe et alle en Normandie pour devenir pretre. Il est reparti en france, puis il fit un reve ou l’irlande le rappelait, il est donc reparti passer ses 30 dernieres annees la bas et a construit des eglises… bon ca c’est l’histoire courte chopée dans un livre pour enfants, pour faire simple….

je finis la journee a Newcastle ou je demande un peu des infos, le camping sauvage n’est pas autorise en Irlande. Oups. Tant pis, je vais aller me poser dans la foret en haut de la ville, avec une magnifique vue sur la baie, la mer remplit petit a petit la plage ou des algues sont restees de la derniere maree.

La ville se trouve egalement au pied des montagnes de Mourne, lieu touristique et de randonnee, ou l’on trouve notamment la Silent valley.

je pars m’enfoncer dans la foret, des moutons, puis plus loin des biches s’eloignent en courant, bon y a du monde je redescends un peu et pose la tente…

Je suis cachée, la ? 

Il fait de nouveau nuit…. et froid! Ca y est je remets le bonnet comme aux debuts de l’aventure…youpi…

la nuit promet d’etre agitée, il goutte, il vente et le tonnerre s’en mele. Il jette son devolu tout autour. Blotti dans le duvet, les yeux grands ouverts, je ne dors pas, je me mets a compter les secondes entre l’eclair et le bruit, 10 secondes, puis 14 secondes, il s’eloigne. Je ne sais plus par combien il faut multiplier pour obtenir la distance mais ca me parait assez loin. Je ne m’endors quand meme que d’un oeil.

3h30 du matin, aux aguets, la il pleut plus fort, il tonne encore, plus proche, et je prend l’eau… je flippe… je commence a remballer les sacoches au cas ou il faudrait quitter soudainement le campement…et puis je decide effectivement de le quitter ! j’en ai marre j’empaque tout en 5 minutes sauf la tente. Si elle veut prendre l’eau qu’elle le fasse toute seule.

Je sors du bois dans la nuit avec le velo et les sacoches jusqu’a la maison a l’entree du chemin que j’avais vu en entrant plus tot. A l’arrivee dans la cour, il ne pleut plus, la temperature est ok, je me dis que j’ai ete bete…, je frappe trois coups a la porte, pas de reponse, je n’ose pas insister. 4h00 du mat, J’ai l’air bien bete dans la cour avec mon velo….la pluie revient, la faut que je trouve un abri je tente d’ouvrir le kangoo…on sait jamais ! fermé….

Ah derriere moi un abri en bois, a demi ouvert…! Ben je m’installe j’ai pas le choix…

Il recommence a pleuvoir, fort, et il tonnera toute la nuit, souvent plus proche. Je me rejouis d’avoir déserté comme une lache. Je n’aurai pas tenu la nuit dans le tente. Pour des re-debuts d’aventure, c’est moyen motivant… c’est l’Irlande m’avait-on prevenu…

3 réflexions au sujet de “Jour 135 Newtonwards – Tollymore forest park”

  1. Le son se déplaçant à 300 m/s, on divise en général par trois pour trouver le nombre de km. 🙂 J’y ai aussi eu droit avant hier; quand c’est descendu sous les trois secondes, j’ai eteind mes appareils électroniques, « pour les protéger ». Suis pas sûr que ce qu’il serait resté de moi en cas de foudre sur la tente aurait été en mesure de les rallumer, mais bon…

    Aimé par 1 personne

    1. Merki !!! Un pote m’a dit effectivement qu’il fallait diviser par 3, moi qui pensait que c’etait une seconde a multiplie par genre 7 km….
      J’ai regarde un peu plus, faut eviter les cumulo nimbus quoi lol, le conseil c’est aussi de ne pas rester dans une tente…. mouai… mais je vais faire gaffe ca me fait trop peur ! Du coup tu as la tente maintenant ? Ou es tu ? Espagne ?

      J'aime

      1. Oui, j’ai acheté une tente pour l’hiver, ça sera plus simple. Je suis à Rouen et compte passer octobre et novembre en France, avant de passer les trois mois les plus froids en Espagne et Portugal. Enfin, ça peut encore changer. Et toi, où et quand comptes-tu rejoindre le continent?

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s