Jour 138 Dublin

Je reste un jour de plus a Dublin, je devais accompagner Philip dans une rando, finalement je garde l’appartement et profite d’une grasse mat. C’est journee skype avec les amis, la famille qui essaie de me faire revenir a coup de gateaux du repas de famille dominical ! Raaah!je pourrais presque craquer si j’etais au fin fond de ma tente mais non donc ca va. Globalement je me demande quand meme jusqu’a quand ma resistance au froid va tenir… 

Et au fait que font les cyclo voyageurs quand le coeur de l’hiver arrive ??? Contniuent ils a rouler en Irlande…? Pas vraiment…

Je prend un peu des nouvelles des autres cyclos. Les nomades s’arretent quelques mois dans un pays chaud de preference, Espagne, Portugal, Sardaigne… Franci est deja en Espagne, Torsten est surement deja au Portugal, le couple Scandinavelo s’arrete pour l’hiver, et Luca reste en France quelques temps… en gros soit je m’arrete soit je fonce ou il fait plus chaud !!!!

Je suis tentée par les deux. Je suis aussi tentée de faire un petit tour aupres des amis et de la famille vers Noel car ca manque !!

Bref, je regarde le parcours des jours a venir, je compte prendre un bus pour aller sur la cote ouest demain et arriver a Cork fin de semaine, et vise Londres au plus tot ! Du sud de l’Angleterre j’aurai tous les ferries de mon choix…. le nord de la France ou Bilbao directement !!!

Profitant de la cuisine, Je decide de cuisiner cette fois des pancakes, un met riche en vitamines pour affronter les rhumes c’est bien connu… ! Je pars en ville, les sans abri peuplent les trottoirs, je leur propose tout de meme a manger mais n’en veulent pas…

Pour ceux qui habitent en ville, c’est le bon moment pour vous rapprocher des associations qui viennent en aide aux sans abri. La Croix rouge par exemple qui organisent des maraudes pour distribuer une soupe chaude et apporter de la chaleur humaine aux sans abris. J’ai longtemps pensé que je n’avais pas le temps (eternelle complainte) de m’engager aupres d’associations qui recherchent des benevoles en semaine, ni les competences. Cependant les maraudes se deroulent le soir apres le travail, j’ai ete surprise de pouvoir apporter mon aide alors que je n’avais jamais touché au milieu social, de plus j’ai rencontré des personnes venant d’horizons bien differents, nous etions reunies par le temps que nous pouvions donner, et l’humanisme qui nous poussait a sortir de notre canapé pour aller vers les autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s