Jour 141 Kilronan – Kilrush

Je me leve tot pour aller faire un tour dans l’ile avant de reprendre le ferry de 11h00 pour Doolin. 8h30. L’ile est encore endormie, et l’hostel encore plus…! Je parcours l’ile dans sa longueur, qui fait en tout une dizaine de kilometres.


Les iles Aran sont tres touristiques, on peut les rejoindre par bateau ou par avion ! Pas bien plus cher que le bateau, l’avantage c’est la vue du ciel, particulierement splendide de ces iles a l’allure de gros rochers plats balayés par les vents au fil des siecles. Cependant la verdure a trouvé sa place, au milieu des champs et des murs encore debouts de pierres qui quadrillent l’ile.

je me dirige vers la plus grosses « attraction » de cette ile principale, le Dun Aengus, un fort prehistorique de forme semi circulaire encore bien preservé qui daterait de 1100 ans avant jc….! Il est a flanc de falaises qui plongent dans la mer 87m plus bas. j’entends la mer pourtant calme se casser doucement mais surement sur les falaises.


je n’ai pas le temps de faire les autres sites de l’ile, je reviens rapidement a l’auberge recuperer les bagages et partir au ferry. Je discute 5 minutes avec une francaise qui est la en Workaway dans l’hostel. Le workaway c’est travailler contre le logis et la nourriture en general, comme le woofing mais dans divers domaines, pas seulement celui de l’agriculture.

Www.workaway.com

Ils sont 5 a 11 volontaires en general seulement pour cette auberge, hors saison ils ne travaillent que 2h30 par jour, il vaut donc mieux avoir des passions a cote car l’ile n’est pas grande…! Le workaway est une bonne facon de voyager, de prendre du temps et voir autre chose, cependant c’est aussi un bon moyen de remplacer des salariés eventuels par de la main d’oeuvre pas chere, et les prix de nuitées d’auberges par exemple ne baissent pas pour autant, il y a donc de grand gagnants sur ce principe… Mais je defends neanmoins ce nouveau moyen d’augmenter la solidarite entre les gens et le cote facilitateur de voyages.


Je rejoins ensuite l’Irlande de nouveau avec le ferry, au port de Doolin, tres touristique, ou les surfeurs n’ont pas peur d’aller affronter les vagues et l’eau ! Mais elle est connue pour ne pas etre trop froide en novembre. Encore pas mal de touristes devorent le paysage aux Cliff of Moher ou les bus et les selfies se battent en duel ! Je ne fais pas long feu et repars en suivant la wild atlantic way qui longe toute la cote sud ouest irlandaise sur plus de 2600 km, evidemment je ne vais pas la faire entierement. Tous les panneaux sont en anglais et celtes, langue predominante dans cette partie de l’Irlande.  


Je croise des auto stoppeurs une fois, puis de nouveau un peu plus loin, ca les fait rire de me revoir les depasser de nouveau ! Finalement ils ne sont pas allés plus vite que moi…

Pour ce soir, j’elude directement le choix du camping sauvage et opte soit pour le camping a Kilkee sur la cote ouest, ou rejoindre plein sud Kilrush pour etre plus proche du ferry pour demain matin.


Prendre le chemin le plus court ou faire mon itineraire poir rejoindre un camping, vous ne me reconnaissez plus ? Moi non plus….!

Dormir dans des hostels, ou tout simplement me refugier dans les villes et payer pour dormir ce n’est pas ma tasse de thé, et ca fera presque 3 mois que ca ne m’etais pas arrive alors forcement on perd l’habitude ! ce n’est pas non plus comme ca que je veux vivre le voyage, cependant je ne me vois pas non plus passer ma soiree de 18h30 a 8h30 dans le duvet dans la tente au milieu de nulle part car il fait trop noir pour etre dehors, et trop froid pour etre en dehors du duvet ! Ce n’est pas comme ca que j’imaginais parcourir l’Iralnde, je m’etais imaginé, dans un idealisme certain, que je testerais l’accueil legendaire irlandais, et en profiterai pour demander specialement le logis dans des fermes… or j’ai tendance a me rapprocher des villes en fin de journee car ca rassure, les lumieres y sont toujours vives meme la nuit tombée, pourtant les gens n’y sont pas plus accueillants qu’en campagne en general. Je sens aussi que le regard des gens a changé sur moi, j’ai plus affaire a des populations de petites villes, et j’ai une drole de sensation quant au regard des hommes, bref un certain malaise qui ne me donnent pas specialement  confiance. Enfin, la plupart des personnes rencontrees insistent en disant « fais attention »etc… pas tres rassurant… alors je paie pour le logement… c’est un reconfort psychologique mais aussi un confort, c’est la facilite, c’est l’apprehension et de l’energie en moins que tu mets normalement a aller vers l’autre, a demander pour te loger, ou a trouver un endroit isole….

J’arrive finalement a Kilrush en fin d’apres midi et reitere mes demandes de « je cherche un endroit ou dormir !? » Sans succes… tous m’indiquent l’hostel… allez soit j’y vais. Je suis la seule client pour ce soir, je negocie le prix en essayant d’apitoyer la proprio, elle me fait la nuit a 15 euros au lieu de 18 si j’utilise mon sac de couchage…! Cool…


je ne ressors pas et bosse un peu, me detend, et discute avec Morgan, l’autre resident permanent de l’hostel. Lui, il reste toute la semaine en chambre privée pour un chantier dans le coin. C’est un electricien sud africain, arrive en Irlande il y a 14 ans, il travaille pour une grosse entreprise, qui etait venue recruter de la main d’oeuvre en Afrique du sud. La mission devait etre de 3 a 4 ans, et puis il est resté, ses enfants terminent leurs etudes ou sont bien installés ici. Il vit a Skibbereen tout au sud et me propose de faire un stop chez lui si c’est sur la route ! Je lui pose pleins de questions sur l’Afrique du Sud dont je ne sais pas grand chose mais qui attire ma curiosité….! C’est un des pays les plus avancés d’Afrique, 55 millions d’habitants, pas moins de 11 langues officielles, et deux pays independants a l’interieur de son propre territoire, le Lesotho et le Swaziland.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s