Jour 159 Bristol – Taunton

Je quitte Kathy et Rob, que je fais lever à 9h un dimanche, aie ! 

J’ai lancé quelques demandes de warmshower pour les deux prochaines nuits. J’ai trois jours de vélo pour rejoindre Plymouth mardi 8 novembre avant 16H. Pour l’instant les réponses sont incertaines mais j’ai bon espoir !

Sur le port, la police repeche un émeché de la veille, il suinte l’eau…

J’ai pas mal de dénivelé annoncé quand meme pour rejoindre la côte. Le début de matinée est difficile, je galère, je repense à cette soupe en guise de diner qui n’était clairement pas le meilleur repas pour une reprise de vélo mais je n’ai pas osé demander un gros plat de pates à mes hotes ! En plus la semaine de repos c’était plutot pizza ou plats de légumes pour remonter le niveau de vitamines. Bref, c’est dur, je m’arrete dans les côtes, et espère qu’après la côte il y ait une descente non !?

J’arrive quand meme à Wells ou une bonne surprise m’attend. Le village m’offre une immense cathédrale datant du 12eme siècle. L’ensemble du village, en pierres, a la qualité de cité, c’est beau. Le plus beau c’est bien que je ne m’y attendais pas, j’avais fait ma route en prenant plus ou moins le plus court vers le sud et en fonction des warmshower susceptibles de me recevoir. 

Je passe ensuite par Glastonbury, là c’était dans mon plan. Glastonbury est un petit village tranquille le reste de l’année, mais en aout il se transforme en gigantesque terrain de folies durant le plus grand festival du Royaume Uni. Voici la programmation de cette annee : 

En gros en Aout ça devient ça : d’ailleurs tapez Glastonbury dans Google images, c’est assez rigolo….

Pas de regret de passer à cette époque, ou un article montre ce que j’ai évité en n’ayant pas de billet ni pour cette année ni pour l’année prochaine, qui sont déjà tous vendus.

http://www.newageman.co.uk/entertainment/18-reasons-be-thankful-you-didnt-get-glastonbury-ticket

Le village garde quand meme un côté psychédélique et décalé avec de multiples boutiques d’arts …, bon ça reste du commerce puisque les drapeaux de prière népalais sont vendus 15 euros, ils n’en valaient que 1 euro là bas… Dans les rues ça sent l’encens, et les gens sont « tranquilles » !

Ensuite je passe près du village Clarks. C’est bizarre, des parkings entiers de voitures en dehors de la ville aux abords de la grande rue…. Ca attise ma curiosité… C’est en fait un village de magasins d’usine, et le premier sur lequel je tombe est Mountain Warehouse. Je m’y arrete et abdique pour une paire de gants chauds et waterproof, il était temps…

Je ne perds pas de temps non plus, le jour baisse très vite, je dois rejoindre Taunton ou un Warshower m’a laissé les clés de son appartement car il n’arrive qu’à minuit…!

J’arrive en ville vers 15h30, ouf. L’idée est donc d’aller prendre les clés de l’appart dans son garage , j’aime bien quand il y a une sorte de chasse au trésor avant le repos du guerrier ! Une de ses voisines m’indique ou c’est, apparemment elle a l’habitude de voir des cyclistes débarquer, à la recherche du graal !

Je fais comme chez moi et m’occupe en attendant mon hôte. Finir les journées avant 17h00, ça laisse presque du temps pour s’ennuyer. Presque parce que je continue quand meme les cartes à l’aquarelle, et je regarde également le film de Leonardo Di Caprio « Before the flood » qu’un ancien collègue m’a conseillé (Merci M. !)

Dehors j’entends encore les feux d’artifice éclater dans les rues de toutes parts.

Je ne croiserai donc pas mon hôte…! peut etre demain matin !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s