Jour 167 Aguilar de Campoo – Fromista

Je m’oublie un peu au lit et commence tard, 9h30.Trop tard me dirait Warren qui commençait ses journées à 7h00 ! 


Je suis la national 611 puis prend la canal à Alar comme me l’a conseillé PAco ! Cependant, au départ ravie de longer un canal, je m’aperçois que les canaux espagnols n’ont rien à voir avec les canaux que j’ai pu suivre jusqu’à présent ! Au départ le chemin est très difficile pour le vélo, puis il s’arrange mais reste en cailloux, pas très fins…

C’est quand meme plus sympa mais je n’avance pas très vite malgré que ce soit plat  ! J’admire quand meme les maisons laissées pour compte à chaque écluse..oui J’aime bien les maisons en ruine !!!

Puis le vent de côté se lève, et pas qu’un peu, mon casque se soulève même ! ce qui me fait rire ! mais un peu moins quand je me retourne pour vérifier que ma coquille est toujours attachée à la sacoche… Avec surprise et déception je m’aperçois qu’elle n’y est plus… Et pas d’idée sur combien de kilomètres je devrais faire demi tour pour la récupérer, quoi qu’il en soit, vu que le chemin n’est pas très agréable, je n’ai pas envie de faire demi tour. Un peu déçue mais ce n’est que matériel… Je ne suis pas encore sur le chemin de Compostelle alors la probabilité de quelqu’un tombe dessus est faible… En tout cas elle n’aura meme pas eu le temps de voir un bout du chemin de Compostelle…!

J’arrive à Fromistas vers 15H00 ou l’ambiance est calme, la plupart des auberges sont fermées à part la municipale, ou quelques pélerins rassemblés sur la place principale attendent l’ouverture à partir de 15h30. Je les entends discuter, j’imagine qu’ils se connaissent deja tous et n’ose pas m’approcher ! Je fais ma timide ! Je m’imagine l’accueil des pèlerins différent à mon égard, car je ne le fais pas vraiment à l’allure qu’il faudrait le faire etc… bref, l’éternelle incompréhension entre les randonneurs et les cyclistes quoi !

Et puis non, à l’enregistrement à la réception, je fais vite  connaissance avec Rick, un belge de Gant mais qui a bien suivi ses cours de français, et un Quebecquois de Montréal, qui ne manque pas d’humour auquel je réponds volontiers !

Bon le prix 8 euros, pas grand chose pour une auberge, mais pour le chemin c’est beaucoup, et pour moi, c’est 8 fois trop ! L’équipement est plus que minimal, les dortoirs non chauffés, et la cuisine, dehors, ne compte qu’un micro onde. C’est vrai que cuisiner au micro onde c’est bien la solution à tous les problèmes non !? En tout cas me voilà propulser dans le monde du business du chemin !!! Bienvenue surle chemin le plus célèbre !!!

Après un stop au supermarché du coin, au sens propre comme au sens figuré, qui n’ouvre qu’à partir de 17H00 (horaire normal espagnol), c’est l’heure de l’apéro ! oui pas du bénédicité, mais bien apéro ! Vins et chips, voire meme « Calimocho » un mélange espagnol de vin mauvais et coca dont Hugo boit trop 😋 !

Autour de la table se réunissent, Niko un finlandais qui parle espagnol (oui ce n’est pas commun !), Gérard, un céréalier français qui se prend des vacances (oui ca existe !) pour faire le chemin, Rick le belge, une hollandaise, celibataire depuis 4 semaines apres une vie de couple pendant 8 ans, est venue avec son père, julia une allemande, et un russe, dont je ne sais rien…!

Les discussions parlent du chemin, et puis aussi de la soirée de samedi soir à Burgos dont beaucoup ont des trous noirs… »Mais qui etait le 5eme pelerins avec qui on a bu les dermiers shooters? » Ah ben ça alors, moi qui, naivement, croyait que c’était de la marche le chemin de Compostelle…!

Pendant que la majorité des pélerins vont au restaurant, je reste avec Niko, qui n’a littéralement plus un sou pour continuer le chemin, alors encore moins pour aller au resto, et discutons avec la proprio des auberges, du business de Compostel, et nous parle des subventions etc, bref, que elle, elle fait comme elle peut pour joindre les deux bouts…! ben oui hein…!

1 réflexion au sujet de “Jour 167 Aguilar de Campoo – Fromista”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s