Jour 174 Santiago de Compostella

Me voilà donc à Santiago, rue Santiago de Chile !!!

Timo reprend sa semaine à l’université ou il prépare un doctorat en biologie. Il travaille sur un sujet lié à la guérison du cancer en utilisant les métaux. La plupart des doctorants que j’ai rencontré pendant le voyage, mais avant également, ont souvent l’envie d’arreter la recherche après leur diplome, parfois commencé par dépit car ne trouvait pas de travail, ou ne se sentait pas prêt à entrer dans le monde du travail. Je suis toujours un peu déçue de penser que les chercheurs, ceux qui sont censés faire progresser les avancées dans les domaines de la guérison et l’amélioration globale des conditions de la vie des hommes, des animaux, de la nature, etc… n’ont pas envie de poursuivre leur début de recherche. Si eux ne le font pas, qui le fera ? Si tous les chercheurs font comme eux, alors quel progrès peut on envisager pour l’avenir ? Globalement la démotivation de ces personnes est également liée aux sujets de recherche généralement orientés vers l’aspect commercial et économique de leurs recherches, et en particulier dans les recherches de la médecine, avec le pouvoir des entreprises pharmaceutiques qui ne veulent pas un médicament qui marche mieux, mais qui se vende mieux, qui rapporte plus d’argent, etc… 

Timo passe son semestre en Espagne mais a étudié dans une ville très active et alternative avec une vie étudiante riche, Marburg, près de Francfort. Il m’explique que le mode de vie alternatif y était très développé et donnait lieu à des moments de convivialité épiques, comme la collecte, la rixe, des poubelles de la ville qu’il parcouraient en vélo, en gang sur deux roues, parfois à 10, car tout le monde souhaitait participer ! La collecte était suivi d’un buffet orgiesque partagé entre tous. 

Il me parle également du FoodSharing, très répandu en Allemagne, il s’agit d’une plateforme communautaire ou les magasins qui ont du surplus informent les citadins, ceux ci peuvent se rassembler et récolter ensemble la nourriture destinée à être jetée. En Angleterre (olioex.com) et en Ecosse. En France nous n’avons pas ca, pour l’instant seul un groupe facebook foodsharingfrance organise cela.

Je me délecte du pain qu’il fait lui meme, et du muesli qu’il a aussi fait lui meme ! 

J’attends l’après midi pour aller me promener dans les rues, qui évidemment entre 13h00 et 15h00, horaires de fermeture des magasins en Espagne, paraissent désertes ! J’entre dans l’Eglise de St Jacques, en travaux, et je ne suis pas spécialement touchée par sa beauté. Elle n’est pas immense et ne m’émeut pas… J’aime entrer dans les églises et avec tout le parcours ou mes autres voyages, j’en ai vu d’autres qui m’ont plus émue. Je fais quand meme le tour, et voit des personnes qui entourent le buste de St Jacques de leurs bras, par derrière, ou un chemin d’accès permet d’en faire le tour. Je suis tout ce petit monde et passe également devant sa tombe je suppose ou l’on peut ffaire une priere, quelques mots sur des papiers repliés ont été jetés à travers els barreaux de la grille. Qui sait ce qui y est écrit et a qui s’adressent ils vraiment, a Dieu? a St Jacques ? à soi ? à un proche disparu ? Et ne seront-ils jamais lus par quelqu’un ? Comme des bouteilles jetées à la mer.

Ce vout de chemin, rapide en velo, m’aura tout de meme appris des choses c’est sur. il m’aura remis sur la voie economique de la vie, payer pour dormir etc, fait rencontrer des gens dont les histoires me font parfois echo, ou non. A la fin, cette experience, quel qu’en etait le but, aura forcement des retours sur ceux qui auront fait cette route. On dit bien que dans le voyage ce n’est pas la destination qui compte mais bien le voyage en lui meme.


Les urnes remplissent l’eglise pour l’aumone du pelerin, il y en a trop a mon gout… on ne fait pas deux pas sans avoir cette boite qui appelle a la donation. Pourquoi mettre la piece la, ou meme la jeter dans les fontaines d’eau, alors que souvent on ne la depose pas dans la main du mendiant dans la rue ou les associations sur notre chemin.

Je fais aussi un tour dans les universites d histoire geographie et philosophie.

La cour interieure a l’espagnole !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s