Jour 188 Praia do Creiro – Vila Nova de Milconte

Aujourd’hui c’etait une journee comme les cyclos les aiment, riche en sensations et en rebondissements ! Plusieurs journees en une ! On passe toute la palette des emotions !

La nuit :

J’ai eu peine a  m’endormir voire a dormir tout court a cause de ce voisin bruyant, l’ocean et ses vagues qui meurent inlassablement sur la plage, j’ai du ecouter 3 fois ma playlist en boucle pour parvenir a couvrir ce son qui ne me rassurait en rien, et j’allais meme plus loin dans l’imaginaire, et si une vague plus grosse encore emmenait ma tente sur les eaux !? Et si un tsunami du 4 decembre surgissait par surprise et embarquait une jeune cyclo avec lui… Lisbonne a bin ete noyee par les eaux elle aussi!

J’ai quand meme fait une tete hors de la tente vers minuit en constatant que c’etait bien le calme plat sur l’ocean, pas de vague de trente metres a l’horizon…je vois meme etonamment bien, les etoiles scintillent, ca faisait longtemps…
L’aube :

A 6h00, les etoiles brillent toujours, l’ecume continue de s’echouer sur le sable…
Je dejeune en regardant naitre le soleil et sortir des eaux, c’est beau !

J’apprecie aussi la temperature qui me permet de pouvoir envahir un espace autre que les absides de ma tente pour cuisiner et manger. chose rare, vecue peut etre une demi douzaine de fois depuis le debut du voyage.

Le matin, premiers coups de pedales :

Je rejoins Setubal, et prend le ferry pour rejoindre Seixa.
 

La journee est magnifique c’est parti ! 90 km m’attendent…! la route est jolie, pas l’ombre d’un trafic, c’est encore plus beau, mais seulement voila…j’avance pas…. 10 km heure a tout casser, ca m’enerve !!!! j’en ai marre… le pneu avant est degonfle, je regonfle et repars… je me demande pourquoi je pedale encore apres tout cetemps…


12h
:

double crevaison avant, il fait beau c’est un temps a faire de la colle sur caoutchouc non!? Le pneu est fatigue, a l’avant il est d’origine et a bien ses 10 000km desormais. J’espere juste qu’il ne va pasme faire comme l’arriere au Danemark…  je me dis que la journe est foutue, lalors je prends la reparation avec philosophie et prend mon temps, je m’enerverai et me desespererai un autre jour..

Et puis il faut toujours voir les cotespositifs dans unejournee, le plus important il fait beau ! et il y a plein de cyclos !!!! je suis desormais sur l’eurovelo 1 qui longe toute la cote ouest europeennes ! je croise un suedois en route pour Istanbul et une cyclo solo en train de piquer des oranges aupres d’un arbre, on dirait moi… !

Puis je tombe sur Christin et Tom, un couple d’americains, ils vont dans l’autre sens mais en discutant on va au meme endroit, ils me suivent et prenons ensemble plein sud ! 

14h apres midi on roule a plusieurs !:

On roule ensemble jusqu’a Sines qu’on rejoint par l’autoroute quasi deserte, seule route pour rejoindre la ville, c’etait leur stop mais ils continuent avec moi finalement! Eux roulent en vtt avec une cariole derriere, ce qui je pense est une bonne solution finalement, c’est moins traumatisant pour le velo, et si on veut faire une session vtt, on detache la cariole et hop! Commeme disait Vincent, c’est comme les caravanes et les campings cars, il y a les pour et les contre, en velo c’est preil, il y a les sacoches ou la cariole.

On finit par quitter cette nationale et nous engageons dans une plus petite route qui borde vraiment l’ocean. Et la vue est d’un seul coup magique. l’ocean est beau, la plage immense, les vagues ideales pour les surfeurs. l’ecume envahit tout le paysage, c’est beau.

Nous atteignons Porto Covo en longeant cet espace sauvage, et comme on en  a tous les trois  marre du goudron, on tente notre chance dans les chemins en suivant le gr, finalement il s’avere que c’est bien la suite de l’eurovelo 1 mais que je ne conseille pas en velo de route, on se retrouve dans des chemins de sable parfois difficiles, mais c’est sympatique ! s’il n’etait pas aussi tard dans la journee, avec un coucher de soleil aussi tot, ce serait top!

Coucher de soleil :
On finit quand meme par rejoindre vila nova de milcontes par la nationale, les yeux rives sur le coucher de soleil qui eclate dans le ciel, faisant prendre feu aux nuages. le plus beau coucher de soleil, que l’on voit malheureusement de loin.

Eux vont aux camping, moi je suis accueillie par Sylvain ce soir !

Soiree :

La journee a deja ete tres belle, j’apprends desormais a connaitre Sylvain qui travaille ici depuis 8 ans deja, sa particularite : courrir pieds nus mais pas seulement, il tend a vivre pieds nus tout simplemznt, developpant ainsi des capacites de sensibilite qu’on a oublie en portant des chaussures.

A peine arrivee, il me propose d’aller au yoga pour un cours d’1h30, yep j’en suis ! ca detendra les 90 km de la journee.

1 réflexion au sujet de “Jour 188 Praia do Creiro – Vila Nova de Milconte”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s