Jour 190 Praia de Amado – Faro

Dans la tente tout va bien ou presque, j’ai sauve pas mal de choses de l’humidite, pas le matelas mais le tapis de sol lui est sec….c’est a n’y rien comprendre…. je dejeune quand meme « en terrasse » dans un paysage magnifique !

Et repars en selle tres tot, direction le cap st Vincent, en esperant dormir ce soir a Lagos ou Faro, et où, ca je ne sais pas encore  !

J’atteins Vila do Bispo puis pars par les chemins, un des bouts du monde de l’Europe, le point le plus au sud ouest de l’Europe, je suis tres vite dans un paysage plat, desert, balaye par les  vents, les moutons sont de nouveau en liberté, des especes de fermes ou vieilles maisons peuplent ca et la le paysage. je fonce avec entrain et apprecie ce beau moment qui reste une belle etape dans ce parcours. Dans ma tete, Je ffais défiler toutes les routes que j’ai pu parcourir jusqu’à présent, celui la est beau et je m’en rappellerai… 

En face, l’Afrique, à l’est New York…

Je repars par Sagres ou siege une belle plage de surfeurs, la ville est parsemé de magasins de surfs, trone egalement en bord de falaise la Citadella de Sagres.

Je suis obligee de repasser par vila de obispo pour ensuite longer la cote sud, enfin rouler en bord de nationale jusqu’a Lagos, moins charmant pour le coup.

Ce qui est moins charmant c’est un rayon qui pete… oh oh… je demande a quelques camions de surfeurs qui peuplent les routes s’ils ne vont pas dans ma direction, en vain, je roule jsuqu’a Lagos en esperant que ca tienne mais normalement on peut toujours rouler encore un peu meme avec un rayon casse, pas de panique !


Avec un vent de face desagreable et une envie irrresistible d’arriver au plus vite, j’atteins Lagos et ne fais pas de vieux os, je saute dans un train pour Faro, qui me semble etre une ville plus grosse, avec plus de chances pour pouvoir trouver une roue 28 pouces dans un magasin de velos… de plus la cote sud du portugal est assez betonnee par les etablissements balneaires de tourisme et la route a velo sera toujours le bas cote de la nationale, je choisis donc d’eviter tout ca pour un prix ridiculement petit et une allure plus rapide…

Les trains ne sont pas chers, pour le velo c’est sommaire, rien pour l’attacher cette fois, alors il tombe lourdement… le controleur me dit d’un air fute, s’il est tombe une fois mieux vaut le laisser par terre comme ca il ne retombera pas…. ca c’est une solution…! je finis par m’asseoir aux roues du velo tout le long du voyage car la porte laterale du wagon s’ouvre, et parfois reste ouverte pendant qu’on roule…. normal…
Le paysage defile et je reste rivee le nez a la vitre, les champs d’orangers se succedent.

Arrivée en ville, je trouve l’auberge de jeunesse et y depose mes bagages, mais repars aussitot en ville à la recherche d’une magasin de velo avant la fermeture…
J’en trouve un, un bike coffee shop,parfait ! cependant ils n’ont pas ma roue en stock, enfin le reparateur que j’ai par telephone a l’air de vraiment vouloir m’aider, en attendant son retour je fais les 3 autres magasins en ville, qui n’ont pas, eux non plus, de roue 28 pouces… Les roues 28 pouces, pour voyager c’est bien car ça avance plus vite, cependant en cas de réparation je n’aurai aucun probleme si j’étais en roues 26 pouces…. !

J’attends une petite heure le reparateur du premier magasin, ils est 6h du soir, j’ai eu une dure journée et à par me faire rater un coucher de soleil sur le port (ce qui n’est pas négligeable), j’attends avec philosophie car s’il a une roue il sauve les derniers kilometres jusqu’à Gibraltar !

Francesco, est un personnage à lui tout seul ! Il a vraiment envie de m’aider, de discuter, moi je suis épuisée de raconter mon histoire pour la énième fois, de plus des que j’ai du wifi je suis rivée sur l’organisation des prochains jours… mais il trouve une roue qui irait à peu près, l’épaisseur de jante est plus fine mais ça passe ! Je suis contente ! Je reçois aussi en parallèle une réponse positive de personnes qui peuvent m’accueillir ce soir ! chouette !

Francesco répare Petitvélo, règle les freins Magura (ah enfin !), bref il sauve clairement la fin de l’aventure ! 19h la journée n’est pas terminée, je repars à l’auberge, prend les bagages, et filent tout droit vers mes hotes !

Mes hotes sont deux étudiantes à Faro, Barabara et Salech, deux bresiliennes venues etudier au Portugal, qui m’accueillent super bien. Et comment j’ai atterri chez ces inconnues !?

——-AttentionCeci est en flashback——

Lawrence (la personne rencontrée par hasard à Porto) est allé leur parler dans un bar pour emprunter leur téléphone pour m’envoyer un mail pour se donner rdv à son camping car ! Elles l’avaient trouvé étrange aussi de premier abord mais en discutant il leur a expliqué mon histoire et lui ont dit qu’elles seraient ravies de m’accueillir au cas ou ! J’avais donc seulement un mail et une ville, Faro !!!

J’ai de la chance qu’elles soient la ce soir car elles profitent d’etre en Europe pour voyager pas mal à coup de easyjet depuis Faro !

Contrairement a Andreza, la brésilienne rencontrée à Porto aussi, elles ne sont pas specialement fan du pays, pour elles c’est le dernier de leur choix ! la culture est fondamentalement differente. En effet, les brésiliens sont aux portugais ce que les espagnols sont aux norvégiens…..(!?)

Les portugais ont la qualité d’être discrets, réservé, simple et surtout humble. Les brésiliens sont eux, littéralement chaleureux et expansifs, tout comme les espagnols. Durant mon séjour au Portugal j’ai souvent été accueillie par des étrangerrs plus que des portugais (des français et des hollandais). La tendance donc à mettre dans le meme panier les cultures géographiquement proches comme les ecossais et les irlandais, les norvégiens et les danois ou cette fois les portugais et les espagnols se révèle encore une fois totalement fausse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s