Jour 197 Cordoba – Madrid

Un petit mot sur les aspects pratiques du voyage à vélo, accompagné d’un blog quotidien…

Organiser le voyage avec les cartes, les warmshowers, les  couchsurfers, le blog, les mails, les contacts avec ceux qui sont restes en France, ceux rencontrés en cours de route, … est un jeu au quotidien pour trouver de la connexion !! On se connecte des qu’on a du wifi,  pour ca il y a les gares, aeroports, les bus qui passent pas loin ou sont a l’arret de bus a cote, les supermarchés Tesco, Intermarché, Coop, les chaines commerciales les macdo, stqarbucks, costa coffee qui n’ont pas de mot de passse, vous poireautez devant comme le ont bien d ‘autres non clients qui n’ont pas envie comme moi de payer un café 4 euros tout ça parce qu’il y a leur prénom écrit sur le gobelet, ou s’intoxiquer avec un sandwich américain qui leur donnera faim une heure plus tard. Dans les plus petits villages, c’est le caé du coin, à qui on demande avant de s’assoir s’ils ont du wifi ? quel est le mot de passe ? faut il consommer ou c’est bon comme ça ? puis on s’assoit là ou on a repéré la prise d’électricité au pied de la table. Parois on essaie meme de trouver le mot de passe pour ceux qui nous refuserait de le donner pour non consommation de plats trop chers et décongelés. On essaie de deviner le mot de passe, le nom2016, lenom1, 123456789, etc parfois c’est moins evident surtout quand le mot de passe n’a pas été changé depuis longtemps !

 Alors j’ai ecrit le blog et publier dans pleins d’endroits, sur des toilettes, des halls de supermarche, des vitrines de macdo, des cafes, des arrets de bus, des musees, des offices de tourisme, des gares, des bus, evidemment la tente, et chez tous mes hotes qui subissaient malheureusement ma fringale d’internet à chaque fois que j’en avais lors de la deuxieme partie du voyage ou dormir dehors devenait de moins en moins jovial pour moi.

Après un allègement des sacoches, je prend le bus pour Madrid en début d’après midi, pour plus de 6 heures de trajet. Je rentre dans le bus, m’eloignant un peu plus du sud qui m’appelle. J’ai l’impression d’etre comme une enfant qui ne veux pas monter dans le bus de l’ecole. Je boude tout le long, et suis triste de laisser partir et s’envoler ce desir d’aventures qui m’a accompagne tous les jours. Comme un ami qui ne m’a jamais quitte meme dans les moins bons moments, c’est lui qui m’a fait me lever tous les jours, pedaler plus loin, regarder au loin et commencer chaque journee par un « allez je repars ». Avancer sans cesse. La, j’ai l’impression de reculer, effacer tout ce qui s’est passe, comme lorsqu’on secoue les ardoises magiques sur le plus beau dessin qu’on avait reussi a faire avec pas grand chose, a peine deux boutons a tourner… comme les deux roues du velo…

Par la fenêtre, les champs d’olivier défilent, je retrouve le sourire à ma place habituelle, sur les sièges arrière, et comme je n’arrive pas à rester tranquille, je me mets à danser discretement sur des chansons que j’aurai bien écouter une cinquantaine de fois pendant le voyage.


Gare Atocha de Madrid



Arrivée à Madrid, c’est l’effusion en ville ! du monde encore plein les rues, le temps est maussade et la température a baissé comparé à Cordoba. Je me dirige vers une auberge de jeunesse repérée plus tot parmi les moins cheres, le Meeting point ou le gérant me propose de payer 10 euros par nuit pour stocker le vélo, le prix de ma nuit est à 10 euros aussi en dortoir… Euh je crois pas que petitvélo va prendre une douche ou utiliser la cuisine et les toilettes… Je prend congé rapidement de ce type peu commercial, tout seul dans son hostel, faut pas s’étonner …! Je rejoins le Cat, deuxieme sur ma liste, et m’établi là bas pour deux jours ! Petitvélo dormira dans le patio oriental, gratuitement ! non mais !

L’hostel est disproportioné, c’est une usine à touriste fauché, ce que je n’aime pas spécialement car plus il y a de gens et moins les gens se rapprochent, en tout cas c’est mon cas. Pas de cuisine en commun, mais un bar, une boite, pour consommer…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s