Des bus et des ballets…

J’ai donc choisi d’aller faire un tour en Ukraine, et laisser mon buddy avec ses matchs de qualif, sa gorge enflee et ses antibios…

A la gare de bus de Varsovie, je poireaute un peu en regardant la terre tourner. Alors que les polonais nous ressemble beaucoup, sur leur visage je vois un peu mes freres, des gars du coin, ils me font l’effet naturel d’etre des types sympas, des gens braves. Mais comme je suis au quai des bus internationaux, les visages deviennent plus exotiques. Les chauffeurs, qui se connaissent tous, tirent sur leurs clopes tant qu’ils peuvent des qu’ils sortent de leur bus. Ils n’ont pas le profil du chauffeur de bus bedonnant, mais sont plutot jeunes, sveltes avec un visage qui marque du vecu, plutot bruns aux yeux bleus et profond. Mais le mien sera bel et bien bedonnant. Quant au bus, il est francais, apres avoir fait quelques annees de service sous le drapeau tricolore lorsqu’il respectait encore les criteres de mise en circulation en securite, le bus fait sa pré retraite sous le drapeau ukrainien avec j’imagine plus de souplesse sur ces fameux criteres…

J’arrive a Lviv le lendemain matin dans une gare grouillante de monde, et j’y passerais trois jours (dans la ville hein pas dans la gare…). Lviv est une ville multicuturelle, et a regulierement changé de nation au cours de l’histoire (Lituanie, Hongrie, Tchéquie, Autriche, Russie, Ukraine, Pologne, URSS, Allemagne nazie, URSS et enfin Ukraine depuis 1991) . Consideree comme la capitale culturelle de l’Ukraine, elle est bien plus proche du reste de l’Europe que de la Russie. D’ailleurs si vous vous exprimez en russe aux commercants et habitants, ils feront comme s’il ne le parlait pas, les langues utilisees etant l’ukrainien et le polonais. Kiev, la capitale, est de son cote bien plus marque par l’architecture sovietique, etant consideree a l’epoque comme la capitale de l’ex empire sovietique.

L’arrivee a la gare centrale tot le matin est un grand capharnaüm. Les bus qui ont perdu leurs amortisseurs y’a un bout de temps font des bonds gigantesques en roulant, et les trams, sans age, conduits pour la plupart par des femmes, connues pour etre plus sobres, se faufilent tant bien que mal entre le reste de la circulation… les vieux bus me font penser au Népal sauf que la personne n’est sur le toit !

A l’interieur des bus, toute une vie s’y passe, on jette le compte de l’equivalent d’un trajet sur la banquette avant du chauffeur, qu’il n’a pas manqué de decorer a son gout, (rideau, ventilo, deux trois extincteurs un peu vieux sur les bords, …). Le conducteur interagit beaucoup avec ses passagers, d’ailleurs il fait aussi educateur et dit aux gamins qui foutent le boxon de se lever et de finir le trajet debout pour que les autres s’assoient. Il sarrete au bord de la route a peu pres ou tu tend le bras, mais pas longtemps si bien que tu montes et descends plus ou moins en route.

Je me retrouve pour la premiere fois dans un pays a ecriture cyrillique (tout comme la Russie, la Macedoine, et la Bulgarie en Europe), ou je ne comprend pas un mot, les devantures ne me donnant que peu d’indices sur ce qui se cache derriere chaque porte de magasin… la preuve je me retrouve finalement dans un cafe suedois.

Je retire 6 euros…. 200 uah, 1 euro equivaut a 0,03 uah hryvnya et la vie est encore moins chere qu’en Pologne. Le salaire minimum est de moins de 300 euros. Je mets un peu de temps a comprendre que tout est en fait a 50 cents d’euros… d’ailleurs leurs centimes, tout comme les russes s’appellent des kopecks …! L’Ukraine est un des pays les moins chers de toute l’Europe, et se trouve tout juste devant les pays de l’Asie du sud est…

La ville regorge d’un nombre incalculable de cafés, dont ils en font d’ailleurs un festival en septembre et un miniguide existe aussi. Le café est une tradition et ravt les touristes. La ville se visite rapidement, le centre etant petit mais avec beaucoup de charme, tout est encore brut, et moins propre que les vieilles villes voisines comme Cracovie par exemple, mais c’est ce qui en fait le charme et l’exotisme. Bon apres j’ai tendance a prefere les murs decrepis, les maisons en ruines, les usines delabrees… Pour ceux qui preferent le chocolat, la encore vous aurez le choix, le chocolat chaud etant bel et bien du chocolat chaud fondu dans une petite tasse, et non de la poudre et du lait, voire de l’eau ! Bref la cuisine y est un délice, dans des restaurants plus pittoresques les uns que les autres et dont les prix vous assoient.

Bon l’ambiance n’est pas joyeuse non plus, beaucoup d’etablissements affichent leur soutien au realisateur ukrainien Oleg Sentsov qui a ete condamné par les russes et emprisonné pour terrorisme en Iamalie dans le cercle polaire russe depuis 2015, et ce pour une peine de 20 ans…

C’est tellement pas cher que je reserve un ballet a l’opera, la veille, pour le prix d’un cafe en France, voire moins, 1,50 euros. Dans le hall, c’est seance photo sous toutes les coutures de ces dames qui ont reussis a trainer leur mec : moi la main sur la rembarde lustree de l’escalier, moi sous l’immense lustre etincelant, moi qui simule la montee des marches, etc… entrés dans l’opera, c’est selfies avec cheri qui fait un sourire force a cote en se demandant ou se trouve la buvette et s’il y a le wifi pour suivre au moins de loin voire de pres si possible le match de la coupe du monde, Serbie Costa Rica, et enfin le must une photo des tickets avec la salle en arriere plan !

Accoudee comme une petite fille a la rembarde du balcon, l’oeil qui brille devant tous ces justocorps, je converse avec ma voisine de chambre (de l’opéra hein vous suivez toujours). Elle est ukrainienne mais nous entamons la conversation…en espagnol. Elle a passe dix ans en Espagne, je ressors ce qui me reste de mon voyage jusqu’a gibraltar pour echanger avec elle. Elle est professeur de mathematique et physique, et desormais d’espagnol aussi, a son compte. Elle prefere ca a son job d’avant de professeur dans un college. Elle gagne moins d’argent mais a plus de temps, on s’accorde pour dire que c’est bien le plus important des deux.

A l’hostel, quelques ames perdues etrangeres comme moi avec qui je fais connaissance brievement, un allemand qui vient d’entrer dans le monde impitoyable de la finance, et un espagnol qui vient de terminer sa these de doctorat a Zagreb. On n’est tous les trois « plus tout jeunes! ». L’allemand me parle du succes toujours constant de Zaz, mais aussi de maitre Gims. Dans les rues des affiches annoncent la tournee (improbable) de Garou en Ukraine et en Pologne.

Je discute egalement avec une allemande dont le boyfriend va la rejoindre a Batoumi en Georgie depuis Berlin. Et une australienne dont le boyfriend est italien expatrie en Australie depuis deux ans, qu’elle va rejoindre en Calabria puis visiter le Maroc a ses cotes. Le mien est a Varsovie pendant que je me baigne dans la Mer Noire… J’entends de la les meres s’indigner ! « Ah mais dans quel monde vit on !? J’vous jure ! »

Ensuite je pars en direction de Odessa, Daria, la copine de Stanislaw qui nous heberge a Varsovie, m’avait conseille de prendre le train de nuit. Le site web des francais a l’etranger le deconseille. Du coup j’apprehende quand meme. Finalement l’experience n’est pas si traumatisante, c’est meme plutot sympa d’avoir des compagnons de chambree. Je me rappelle de trains de nuit entre Bologne et Venise ou encore entre Budapest et Usti nad labem bien plus glauques…

Autant Lviv est appele la Florence de l’est autant Odessa est le Ibiza low cost avec des complexes touristiques et discotheques au bord de la Mer Noire. Sur la plage, ce n’est pas « Chouchou Beignet » mais « Poisson seché – epi de mais et crevettes! ». Je ferais moins da café crawl mais plus de plage, mais aussi un ballet derniere minute a l’opera !!!

Le bus du retour a Cracovie durera 24heures, avec 5 bonnes heures de pause a la frontiere ou on montrera nos passeports a peu pres 5 fois… !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s