Shimano 1 – 0 Magura

Je retrouve Adri a Cracovie, qu’il a rejoint en train depuis Varsovie, et Stanislaw qui a apporte mon velo dans son van depuis Varsovie en debut de semaine.

Nous faisons un petit tour de la ville sous un ciel capricieux et visiterons un peu plus le lendemain, nous dormons en hostel, car nous devions initialement etre hebergés par une amie de Stanislaw, qui n’avait finalement plus de place dans le salon !

Nous reservons pour le troisieme jour un pack complet pour visiter Auscwhitz et les mines de sel de Wielishka, avec transport inclus depuis notre hostel. Formule tres touristique qui ne nous plait pas forcement mais les visites d’Auschwitz doivent etre reserves longtemps a l’avance et nous n’avions pas anticipé.

Nous visiterons le camp I et II, celui de Birkenau, ou avaient lieu l’extermination des victimes. Guidés dans un petit groupe de 30 personnes enchainant les salles de visitss dans les differents batiments, en avancant comme des moutons au milieu des dizaines d’autres groupes de 30 personnes, j’ai pour ma part, eu du mal a m’approprier les lieux et leurs histoires. Les conditions et les lieux m’etaient deja contées dans les livres que j’avais lus de ces lieux, je pense que mes prochaines lectures seront differentes puisque je me serai rendue sur les lieux mais je conseille de visiter sans guide, leur entree est en plus gratuites, mais il faut compter une journee entiere pour s’en impegner. Le camp de Birkenau, construit apres le premier montre des conditions plus rustres, les baraquements sont en bois, sans aucun luxe a l’interieur. Plusieurs batiments ont ete detruits par les allemands lors de la liberation du camp dont les batiments ou avaient lieu les exterminations. Nous n’avons pris aucune photo tellement cela nous paraissait dément de ne serait ce sortir le telephone dans ces lieux ou encore de mettre l’oeil dans l’objectif pour, capter le meilleur angle…. d’autres ne se genent pas pour se faire un selfie devant les rails ou alors bombarder la visite de flashs…

Ensuite nous visitons les mines de sel de Wielishka, noté 3eme endroit a visiter dans toute la Pologne, nous suivons le groupe encore une fois, et somles un peu decu. Nous parcourons les couloirs de la mine, 1% seulement car 300km de chemins y sont creusés, et visitons quelques grandes salles souterraines creusées dans le sel. Ce sel s’est depose la il y a des milliers d’années lorsque a la place de cette region existait…la mer.

Le lendemain nous partons pour le sud de la Pologne avant la frontiere pour la Slovaquie, la reprise du velo se passe bien, et sommes excités de revoir enfin des montagnes.

Nous camperons sauvagement sous la pluie a la sortie d’une petite ville, pour finalement prendre un train le lendemain nous dirigeant tout droit vers Zakopane, afin d’eviter la pluie et des routes trop utilisées. Zakopane est la troisieme ville la plus touristique de Pologne, c’est la station de ski pour les polonais mais aussi les pays baltes. Arrivés la bas nous festoyons dans un petit resto pas cher, en attendant qu’un petit papy reparateur de velo m’enleve le systeme de freins hydrauliques Magura et me mette des freins a patins normaux Shimano. Depuis le temps que je devais faire ce changement, ces freins Magura se dereglent sans arret, les patins touchant la jante en roulant, ou ne la touchant pas lorsqu’il faut freiner, et bien sur personne ne sait regler ces freins dans les bikeshop, alors Ciao Magura !!!!

Nous dormons le soir dans un hostel, au pied des montagnes nous entourant que l’on distingue a peine dans les nuages et la pluie. L’hostel est un petit chalet en bois ou regne l’ambiance des refuges de montagne.

Le lendemain, nous apprehendons le passage du col des Tatras, n’ayant fait que du plat jusqu’a present. Finalement tout se passera bien, de l’autre coté c’est un nouveau pays, la Slovaquie ! Nous nous arretons a Poprad, au pied des montagnes, de l’autre coté, dans un petit appartement rien que pour nous pour notre derniere soiree ensemble, ou presque ! Et des qu’on a de l’espace, c’est plus fort que nous, on s’etend…

Avant…

Apres…

Le lendemain Adri est cense prendre des trains direction l’Autriche pour se rapprocher de la France. De mon cote apres beaucoup de reflexions je decide de continuer a velo. Je pars et au bout de dix kilometres, mon buddy me rejoint finalement ! Nous parcourons ensemble la route jusqu’a Presov ou nous dormirons de nouveau dans une petite chambre de pension, car la meteo annonce pas mal de pluie. La route etait belle, nous roulons au milieu des montagnes et des collines cultivées, c’est beau. Nous traversons aussi un camp de Romani, une des trois minorites ethniques en Slovaquie.

Le lendemain, la route est toujours tres belle, nous evitons la pluie, et passons deux cols, les petites routes de montagnes nous ravissent, autour de nous des forets luxuriantes. Nous traversons plusieurs villages de Romani, qui s’etablissent a la peripherie de petits villages, dans des baraquements faits de materiaux de recuperation. Des gamins courent dans tous les sens, ils nous saluent par devant, et nous lancent des pommes ou des cailloux quand on est de dos. Evidemment on ne s’eternise pas quand on traverse ces zones, on evite meme d’en etre trop pres lorsqu’on s’arrete pour manger. Les Romani, appelés Gypsi representent 2% de la population slovaques et sont majoritairement concentres dans l’est du pays. Le soir, pas sereins de camper proches de ces zones, nous retrouverons des villages agreables avant Humenne, ou nous camperons dans un pré au milieu des escargots. Mais l’orage eclate, et sous la tente je n’arrive pas a me debarasser de la peur. Pour penser a autre chose je finirais par un monologue sur mon voyage precedent entre la cote ecossaisse et la traversee de l’Irlande dont je me rappelle chaque journee, chaque nuit, chaque rencontre, et ou une fameuse nuit d’orage j’avais fini par m’abriter dans une grange. Ce qui finira de nous endormir tous les deux, indemnes !😥😥😥….

1 réflexion au sujet de “Shimano 1 – 0 Magura”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s