Ecosse / Scotland

L’Ecosse a été une experience significative pour moi.

Elle vaut definitivement la peine d’etre parcourue, a pied, a velo, en caravanes, ou a moto ! Pour la saison, il faut y aller hors saison ! en mai juin, ou en septembre octobre qui offrent de très belles journées !

Chaque coin presente un univers bien different. selon votre mode de transport, il est utile de prevoir deux semaines a un mois pour bien la visiter. de plus, elle est entourée par une multitudes d’iles qui valent également la peine de parcourir pour la diversité des paysages, le sentiment d’avoir changé de monde, ou pour la solitude et le gout de l’aventure !

Pour ma part je me suis balladée dans à peu près tous les coins, les parcs nationaux valent vraiment le détour. Je n’ai pas visité les iles Orkney et les iles Shetland ni l’ile de Mull et l’ile d’Arran qui sont d’une beauté sans pareille. Je n’ai pas visité Glasgow, mais Edinbourgh m’a beaucoup plu, plus petite, avec plus de charme mais néanmpoins remplie de touristes tout de même à toute époque de l’année.

La côte des Highland est très sauvage, le centre est désert, la cote ouest est très belle et vous permettra de prendre un ferry pour les iles Hébrides ou encore vous amener tout droit vers l’ile de Skye.

Le cout de la vie est ridiculement bas quand on vient de la Norvège, et est globalement moins cher qu’en France ou même que l’Irlande. La gastronomie n’est pas exceptionnelle, les plats typiques sont riches en gras, pommes de terres, etc comme le fish n chips,le haggis, etc

Il est agréable de s’y déplacer en vélo ou moto car la circulation est loin d’eêtre dense. Seulement 5 millions d’habitants se partagent tout le territoire. Dans les Highland qui représente le quart du pays, ne compte que 10 000habitants alors vous serez tranquilles.

L’Ecosse offre également de nombreuses randonnées accessibles à tous, et à tout types de randonneurs. Le parcours des munroes pour les plus chevronné ou des parcours plus plats et plus touristiques de une semaine par exemple pour les amateurs d’histoire, de whiskey ! mais c’est en VTT que l’Ecosse mériterait le plus d’être parcouru, de nombreux chemins sont indiqués, et les infrastructures touristiques, magasins de vélos, etc sont bien en place pour permettre à tous de se délecter des paysages abandonnés écossais sans trop se perdre. Pour les randonneurs vous pourrez egalement profiter des nombreux bothies éparpillés sur tout le pays.

Si je devais reparcourir le pays ce serait donc en VTT avec des bagages ultra légers.

La météo n’est pas à prendre à la légère, mais après la Norvège et l’Islande, on est paré à l’affronter. La cote est parfois très ventée, et le climat change rapidement. Il ne faut pas négliger cet aspect pour tous les sports outdoor.

Les Ecossais sont bien évidemment un peuple à rencontrer, je n’ai pas connu un tel accueil et une telle gentillesse ailleurs, ils sont profondément bons et prêts à vous aider.