Des rennes aux Ladas

En decembre 2017 je me suis engagee pour une saison en Laponie aupres de Norwide Finland. Cinq mois a passer derriere les fourneaux et le bar d’une auberge dynamique mais bien isolee. Au programme écorces de bouleau séchées et coupures d’électricité incontrôlées ! Dans mes bagages il y a Petivélo qui veut redescendre l’Europe après la saison…

NORWIDE

Norwide fait partie du groupe plus connu 66 degrés nord.

Presents dans de nombreux pays dont la plupart se situent autour du cercle arctique, ils sont specialises dans l’organisation de voyages a caractere sportifs voire de type expeditions. Les destinations phare etant le Groenland, la Norvege, le Svalbard, la Siberie, en gros plus il y a de neige mieux c’est !

HOSSA

La base d’activités de Norwide Finland, située à Hossa, se trouve au milieu de littéralement pas grand chose. Avec ses 23 habitants, Hossa double de population lorsque l’équipe française de saisonniers vient envahir l’auberge du village. Hossa est une destination connue dans la région, son parc est devenu national en 2016, et ses deux attractions (le canyon Julma Olky et les peintures rupestres de Varikallio) attirent les finlandais. Officiellement ce n’est pas la Laponie, elle commence juste au dessus !

Pendant toute la saison, les guides Norwide se succèdent dans le parc national de Hossa (Hossan Kansallipuisto) suivis de leurs clients français qui viennent tous réaliser leur rêve en rejoignant cette contrée éloignée le temps d’une semaine : glisser sur la neige en chien de traineau, s’essayer aux raquettes, découvrir les anciennes méthodes de survie des trappeurs et faire du vroum vroum en moto neige.

L’EQUIPE

J’ai partagé les cinq mois de saison avec une équipe jeune et dynamique de français effrontés agés de 24 à 32 ans, tous dégourdis n’ayant pas peur d’affronter les 5 heures de soleil de décembre et les -20 degrés de Février. Tous venus s’éblouir des aurores boréales de minuit, des saunas où c’est la bière qui coule sur les pierres, des aboiements des 190 chiens husky du chenil. Une joyeuse equipe composee de guides, de musher et de cuisiniers ou tout le monde est polyvalent. La plupart se connaissent déjà tous et n’en sont pas a leur premiere saison dans cet endroit isole de tout. Au final, ils ont l’air d’aimé ça…

WOOFING

En plus de l’équipe, on accueille au fil de la saison des woofeurs. Le principe est de travailler un jour, et profiter des activités le lendemain, en étant nourri et logé. Leur séjour peut varier entre une et trois semaines. Ces hôtes temporaires font notre joie, de nouvelles têtes avec qui partager notre quotidien, ils viennent s’essayer au métier de musher !

IL

Pendant la saison, mon projet de voyage à vélo mûrit dans l’esprit de mon binôme de cuisine, un graphiste-musher-cuisinier, et se sent de prendre la route avec moi !

FIN DE SAISON

Fin avril, la saison se termine, la neige fond de jour en jour, nous fixons le départ pour le 1er mai, super jour pour un début de longue période d’oisiveté après une saison intense !

Nous accompagnons les derniers saisonniers à l’aéroport et passons une dernière semaine au chenil pour donner un coup de main au couple de l’intersaison, nous devenons désormais les woofeurs… Nous les aidons principalement à nourrir (et câliner) les chiens et nettoyer leurs enclos. Deux jours avant le depart, Skadi, une jeune chienne donne naissance a huit petits chiots, mais le temps nous dure de prendre la route, alors c’est parti !