Remerciements

preparation

« Tout homme est tiraillé entre deux besoins, le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est à dire de l’enracinement, de l’identité, et les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre ; jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue. »

Mythe mélanésien de l’île du Vanuatu

 

Même si je pars seule, cette aventure n’aurait pas été possible sans toutes les personnes que j’ai rencontré en chemin et qui m’ont encouragé dans la réalisation de  ce projet

Damien qui m’a fait crapahuter dans les chemins (en étais ce vraiment!?) Nepalais.

Mes collocs de Loire sur Rhône et Bourg en Bresse, Dim, Erwann, Camille,  Alexiane, Laetitia, Antonio, Pab, MaBiche Adeline, Cham qui ont suivi mes débuts de voyage à vélo, et m’ont supporte dans tous les sens du terme sur mes projets !

Nono Le roi du vélo qui m’a inculqué les bons tuyaux en cas de panne sur ma bécane! 

Jacques qui m’a généreusement offert son drap de soie polaire et prêté son duvet !

Michel pour son implication touchante dans mon projet.

Merci à Christophe et toute l’équipe des bouquinistes de bourg qui m’ont accueillis dans leur petite famille, et à défaut d’en faire partie tout de suite, m’ont encouragé et conseiller les lectures pour préparer le voyage mais aussi à lire pendant le voyage!

Oliv et nico, avec qui les premiers coups de pédales sont partis du Puy jusqu’à Conques! Ainsi que Fabien et jojo de m’avoir fait mettre le pied à l’étrier!

Alex, mon revendeur de pieces detachees, qui a cru à ce projet et m’a reboosté quand la motiv flanchait!

Les discussions philosophiques sur l’art et la manière de remplir son emploi du temps et la quantité incommensurable de vies qu’il nous faudrait pour réaliser nos envies avec des jumeaux du cerveau (Gui, Dam…)!

Nico pour ses conseils sur l’Ecosse et l’entraînement velo!!

Le magasin veloland Guerrier de Bourg d’où sort mon compagnon de voyage, les sacoches et un vif encouragement dans mes épopées.

Tous mes collègues de Bourg qui m’ont encouragé, et avec qui j’ai passé une très belle année.

Mes amis qui me comprennent.

Toutes les personnes qui ont cru de près ou de loin à mon projet et mon choix de vie.

Merci aux personnes rencontrées en voyage qui font grandir ma curiosité ma confiance dans l’avenir et la beauté de l’homme, trop souvent oubliée dans nos quotidiens.