jour 54 Porsen – Solvorn

je quitte mon campement « bord de route » et m’arrête vingt minutes plus loin dans le village de Luster, ou le lonely planet conseille une pause à la boulangerie ! d’un naturel curieux, je m’arrete évidemment. Les boulangeries en Norvège n’existent quasiment pas, alors qu’en il y en a une, ça devient vite une attraction touristique tant pour les étrangers que pour les norvégiens eux memes. et j’y déguste le meilleur Kanelbolle (roulé à la cannelle) ! bien meilleur qu’à Lom… donc je vous le conseille.

je m’arrête ensuite au début de la vallée du glacier Nigardsbreen, tout au bout de cette vallée de 30 kilometres tout de meme, on peut apercevoir moyennant un peu de courage pour les 45 minutes de marche un des plus beaux glaciers du parc Jostedalsbreen apparemment. Cependant là encore faire les 30 km aller, puis retour soit au moins 3h30 de vélo ça m’embete… je tente le stop mais peu de véhicules car nous sommes encore le matin, et j’abdique très vite. Alors j’enlève les bagages arrières du vélo et les cache dans un champ, enfin cacher est un grand mot, les fleurs sont à hauteur de genoux, disons qu’ils ne se voient pas de la route… La Norvège me fait vraiment faire n’importe quoi… et je pars, toujours à reculons néanmoins sur la route de la vallée. Toujours pas motivée, une voiture s’arrête devant moi, et je tente à tout hasard de me faire emmener jusqu’au bout, je trouverai quelqu’un pour me ramener. Je laisse le vélo près d’une maison abandonnée, 2 kilometres après les bagages… et me voila embarquée avec Ellen et Rita jusqu’au glacier. Deux architectes d’Oslo en vacances dans le coin. Le courant passe bien alors nous faisons la marche jusqu’au glacier ensemble. Pendant le trajet elle négocie également que je reste gratuitement au camping de Solvorn, dont la proprio est de sa famille, moyennant une journée de ramasse de framboise demain, jour de mon anniversaire, mince je me retrouve à bosser pile ce jour là ! mais le deal me va !

nous rejoignons donc le glacier, je paie le « péage » en retour elle me paie le bateau. le glacier est impressionnant, pour une fois ce n’est pas trop Disneyland et nous pouvons approcher illégalement, en passant les chaines de sécurité jusqu’à toucher le glacier. La rivière qui sort de dessous le glacier a une puissance époustouflante, et le paysage de roches lissées par le bras du glacier qui les recouvraient il y a quelques années est gigantesque. Le bras « restant » du glacier atteint des hauteurs de plusieurs dizaines de metres, nous nous retrouvons tous petits à côté. Quelques groupes ont également réservé une randonnée sur le glacier et nous les voyons évoluer petit à petit, ils ressemblent à de minuscules fourmis.

nous nous arretons manger en chemin, elles me paient le dejeuner, elles sont trop sympas.

Nous allons ensuite a Solvorn, au camping Eplet qui est connu pour ses vergers et ses jus de fruits faits maison, c’est un petit detour sur ma route mais c’est en bord de fjord et paisible. en arrivant dans la maison, une odeur de framboise embaume les lieux, quel bonheur.

au camping pas mal de français mais aucune fraternité patriotique ne se crée, les familles restent entre eux et les jeunes touristes qui se connaissent déjà restent également entre eux. Je partage mon diner avec Ellen, Rita, et une voyageuse anglaise, mais je ne connais pas son nom. Elle voyage également beaucoup à vélo, c’est la fin de ses vacances elle me laisse la fin de ses provisions, sympa.

la patronne est sympa, son mari a d’après les dires de Ellen, traversé la Russie et la Nouvelle Zelande en velo. J’ai hate de le croiser. mais ce ne sera pas pour aujourd’hui car c’est la pleine saison et il ne s’arrête quasiment jamais de travailler.
The plan was to reach the valley of Nigarsbreen glacier, but the 30 km to go, and so 30 to come back didn’t not suit me that much after the last tough days. I tried hitchhiking for 5 minutes in vain, then i let some luggages in a field and began with lighter bicycle without still motivation. 2 km agter i crossed the way of Rita and Ellen, in holidays around from Oslo. We got good contact and stayed together to visit the glacier and walked together to almozt touch it ! Then we eat at the glacier visiting center, they offered me the meal, and i appreciated a lot, i had good moment with them. Then we all went to Solvorn Eggplet, that Ellen know, and i will finally sleep there for two nights in exchange of a fruitpicking day tomorrow, my birthday !

I shared my dinner with Rita and Ellen and met Eggplet owner. So nice people, what a joy to meet them !

 

DSC_0325DSC_0327DSC_0331DSC_0342DSC_0343DSC_0348DSC_0359DSC_0361DSC_0369DSC_0370DSC_0371DSC_0372DSC_0377

1 réflexion au sujet de “jour 54 Porsen – Solvorn”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s