Jour 177 Cristelo de Caminha – Viana do Castelo

7h30 debout, les nuages se confondent avec l’ocean et j’hésite à mettre le nez dehors voire à faire une journée off et rester à l’intérieur et apprendre les basiques portugais !?


. Les prévisions météo sont mauvaises à peu près partout le long de la cote, de la pluie de la pluie et de la pluie. Pour l’éviter soit il faut partir tot soit partir tard.

Je décide d’attendre tranquillement au chaud, la fenêtre entre 7h30  et 9h00 se ferme sur des trombes de pluie que je n’ai pas envie de tester. Mais tout de meme je ne suis pas en avance, et m’arreter quand il pleut ça ne me plait guere. Je reçois un message d’Olivier m’indiquant qu’ils partent, soit disant qu’il ne pleut plus ! Allez je plie bagage et me lance aussi, rejoindre Porto sera impossible mais au moins je serai avancée.

Je pars, en laissant comme toujours unne petite carte de remerciements.

Je me prends quand meme la pluie, des bonnes douches assez vite, l’éclaircie n’était que temporaire !


Je suis la plage, la nationale, et m’abrite à Afife seulement 15 km plus loin pour me réchauffer. Je ne compte pas en faire beaucoup plus et m’arreter à Viana do Castelo ou il y a une auberge pour pelerins, seulement 5 km plus loin.

Il pleut de plus en plus et je me retrouve vraiment trempée de la tête aux pieds !

Je trouve difficilement l’auberge arrivée à Viana do Castelo et me mouille toujours plus !

Je retrouvetout de meme Zoe et Olivier dans un café en face de l’auberge qui n’ouvre qu’à 15H00. La jourhée n’aura pas été longue en kilomètres mais éprouvante en conditions météo ! Nous faisons un peu plus connaissance. Voici leur site web pour les suivre !!!

http://www.weleaf.nl

Elle a terminé ses études en ingénieurie, et a quitté l’équipe nationale de rugby néerlandaise, lui, a quitté son travail dans le domaine public et ne se voyait pas finir ses vieux jours comme ses collègues !

Ils ont suivi le chemin de Compostelle depuis Vezelay en France, se sont arrêté en workaway en galicie en Espagne et sont en route pour le sud.

Nous nous installons dans le couvent qui fait office d’auberge et transformons le dortoir en immense seche linge, en vain car l’endroit est trop humide. Quelques randonneurs nous rejoignent dont deux que j’avais croisé 2 jours plus tot faire du stop au bord de la route.

Dehors c’est la tempete, le vent souffle fort dans les arbres et fait vriller les lampadaires citadins.
En rentrant « des courses », j’entends un ukulélé ! L’australien-randonneur a aussi un ukulélé avec lui et quelques partitions, je sors le mien et tentons de jouer ensemble les quelques notes que nous connaissons ! On finit meme par composer une mélodie, enfin aligner les quelques notes que l’on connait, et puis ça s’arrete car on n’a plus d’idée ! Il voyage à pied ou en stop, il a fait le chemin de St Jean Pied de Port et pars en direction du sud du Portugal lui aussi.

Demain, nous serons normalement tous à Porto ! Zoe et Olivier ont trouvé un warmshower après que je leur ai parlé de mes bonnes expériences ! Ce sera la première pour eux ! de mon côté je n’ai pas fait de recherches, ou n’ai eu que des refus, ce sera auberge ou le meme warmshower s’il est ok !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s